Deprecated: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in /home/mohamed6/public_html/libraries/f0f/less/less.php on line 1067

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/mohamed6/public_html/libraries/rokcommon/RokCommon/Service/ContainerImpl.php on line 460

Deprecated: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in /home/mohamed6/public_html/plugins/system/gantry/functions.php on line 44

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/mohamed6/public_html/libraries/gantry/core/gantry.class.php on line 1043

Deprecated: implode(): Passing glue string after array is deprecated. Swap the parameters in /home/mohamed6/public_html/libraries/gantry/core/gantry.class.php on line 1044

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/mohamed6/public_html/libraries/rokcommon/RokCommon/Service/ContainerImpl.php on line 460
La tenue vestimentaire pour les femmes selon le Coran

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/mohamed6/public_html/libraries/gantry/core/renderers/gantrymodulesrenderer.class.php on line 85
Vous êtes ici : Accueil DOSSIERS Monothéisme

petite niçoise lbl

Par Rashad Khalifa

Le Coran est très clair à propos de la tenue vestimentaire pour les croyantes. Des innovations et des fabrications introduisent l’Hijab (le voile) à l’Islam (Soumission en français). L’Hijab (le voile) est un couvre-chef, non pas religieux mais traditionnel, qui remonte aux civilisations antiques et n’est pas soutenu ou préconisé par le Coran.

INTRODUCTION

Dieu, Source de la Miséricorde, le Plus Miséricordieux, tient à ce que Sa religion soit facile, pratique et appréciable pour Ses croyants sincères. Dieu nous a dit aussi que ceux qui Le rejettent, Lui ou Ses livres, se rendent la vie pénible ainsi que pour les proches qui suivent leurs pas. Il nous rappelle dans le Coran qu’Il ne pas mis de difficulté sur nous dans la pratique de notre religion.
[Coran 22:78] Vous lutterez pour la cause de Dieu comme vous devriez lutter pour Sa cause. Il vous a choisis et n’a
mis aucune difficulté sur vous dans la pratique de votre religion – la religion de votre père Abraham. ..."
Dieu établit aussi plusieurs règles dans Son livre, le Coran, pour Ses croyants SINCÈRES. Rompre avec la moindre de Ses règles ou rejeter l’une d’elles signifie la perte, l’égarement, la misère et la souffrance éternelle. Pour comprendre un thème comme la tenue vestimentaire pour les femmes musulmanes, nous avons besoin de revoir rapidement certaines de ces règles établies par notre Créateur, Dieu Tout-Puissant, envers qui nous serons tenus responsables de nos actes. Chaque règle est importante et chaque règle a une raison d’être.

1. Le Coran est un livre est un livre complet 6:19, 38, 114, 115 ; 12:111 et 50:45

Souvenez-vous que lorsque Dieu dit que Son livre est complet, cela signifie 100 % complet.
6:38 ... Nous n’avons RIEN omis dans de ce livre.
6:115 ...La parole de ton Seigneur est COMPLETE, en vérité et en justice. Rien ne devra abroger Ses paroles. Il est l’Entendeur, l’Omniscient.

2. Le Coran est parfait : aucune erreur, mensonge ou incohérence.

41:42 Aucun mensonge ne peut y entrer, dans le passé ou dans le future ; une révélation du Plus Sage, le Plus Digne de louange."
12:40 ...Toutes décisions appartiennent à DIEU, et Il a décidé que vous ne devrez adorer que Lui. Ceci est la parfaite religion, mais la plupart des gens ne savent.
Voir également 30:30, 43 et 98:5

3. Le Coran est détaillé, et quand Dieu dit qu’Il a détaillé Son livre cela signifie PLEINEMENT détaillé. Dieu ne fait pas le travail à moitié.

6:114 Devrais-je chercher autre chose que DIEU en tant que source de loi, quand Il t’a révélé ce livre pleinement détaillé ? Ceux qui ont reçu l’écriture sainte reconnaissent que ceci a été révélé par Ton Seigneur, sincèrement. Tu ne devras pas arborer de doutes.
Voir également 7:52 ; 11:1 ; 41:3 ; 10:37 ; 12:111

4. Dieu n’a besoin d’aucun supplément à Son livre.

Dieu nous enseigne dans le Coran que Ses paroles n’ont pas de limites et que, s’Il l'avait voulu, Il aurait pu nous donné des centaines, des milliers ou des millions de livres en plus du Coran (voir 18:109). Parce que le Coran est complet, parfait et pleinement détaillé, Dieu nous a donné aucun livre en plus.

5. Dieu appelle Son livre, le Coran, le MEILLEUR HADITH. IL a demandé à Ses croyants sincères de n'accepter aucun autre hadith en tant que source pour cette religion parfaite.

[Coran 7:185] N’ont-ils pas considéré le domaine des cieux et de la terre et toutes les choses que Dieu a créées ? Ne leur vient-il jamais à l’esprit que la fin de leur vie pourrait être proche ? En quel Hadith, à côté de ceci, croient-ils ?
Voir également 31:6 ; 39:23 ; 45:6 ; 77:50.

6. Dieu demande à Ses croyants sincères d'être sûrs de ne pas tomber dans le piège de l'idolâtrie en suivant les paroles des savants plutôt que les paroles de Dieu (voir 9:31).

7. Dieu nomme ceux qui interdisent ce qu’Il n’a pas interdit, agresseurs, menteurs et adorateurs d’idoles. L’idolâtrie est le seul péché impardonnable, s’il est maintenu jusqu’à la mort.

[Coran 5:87] Ô vous qui croyez, n’interdisez pas les bonnes choses qui sont rendues licites par Dieu, et n’agressez pas ; Dieu n’aime pas les agresseurs.
[Coran 10:59] Dis : « Avez-vous constaté comment Dieu fait descendre sur vous toutes sortes de provisions, puis vous rendez certaines d’entre elles illicites et d’autres licites ? » Dis : « Est-ce que Dieu vous a donné la permission de faire ceci ? Ou bien, fabriquez-vous des mensonges et les attribuez-vous à Dieu ? »
Voir également 9:37 ; 7:32 ; 6:119 ; 6:140 et 10:59.

8. Mohammed représente uniquement le Coran.

Le prophète Mohammed fut le dernier Prophète et un messager de Dieu (33:40). Il n’était pas le messager de Dieu en raison de qu’il était (Mohammed), mais parce qu’il lui a été donné le Coran (le message) à transmettre au monde. La religion de l’Islam est une religion de Dieu, non pas sur Mohammed, qui a été bénit par Dieu par la transmission du message du Coran. Il n’avait pas un programme qui lui était propre. Son travail était de transmettre au monde ce que Dieu lui avait donné, le Coran. Voir 42:48 ; 13:40 ; 5:99-100.
Mohammed ne peut pas interdire ou légitimer quelque chose de lui-même. Quand il a essayé de le faire Dieu l’a admonesté publiquement.
[Coran 66:1] O toi prophète, pourquoi interdis-tu ce que DIEU a fait légitime pour toi, juste pour faire plaisir à tes femmes ? DIEU est le Pardonneur, le Miséricordieux.
66:1 nous rappelle que Dieu est le SEUL qui interdit ou rend les choses licites. PERSONNE ne peut attribuer à Mohammed une interdiction qui ne lui a pas été donnée par Dieu dans le Coran. Quiconque essaye de faire cela, confesse son rejet des paroles de Dieu et des commandements du Coran.

9. Les croyants SINCÈRES SAVENT que lorsque Dieu dit quelque chose, c'est sciemment, et lorsqu'Il ne dit pas quelque chose, c'est sciemment aussi. Tout ce qui nous a été donné dans le Coran nous a été donné délibérément, et tout ce qui a été laissé, a aussi été laissé délibérément.

Dieu n’oublie rien : 19:64. Nous ne devons pas ajouter à cette religion ce que Dieu a délibérément laissé et prétendre que cela vient de Lui ou de Son messager. Son messager a UN SEUL message, le Coran. Dieu nous a déjà dit que Ses paroles n’ont pas de limites : 18:109.

10. Dieu n’a pas besoin de nous pour améliorer Son livre, le Coran, mais nous avons vraiment beaucoup besoin de Lui pour tous les aspects de nos de vies. Ceux qui pensent qu’il y a des améliorations à faire au Coran, ne veulent qu'une seule chose, la reconnaissance de leurs idoles comme dieux en plus du SEUL et UNIQUE DIEU.

Les hadiths fabriqués ont essayé d’ajouter à l’Islam (Soumission en français) ce que les mécréants ont pensé que Dieu a oublié dans le Coran.

11. Dieu demande à Ses croyants SINCÈRES de vérifier CHACUNE des informations qu’ils voient, entendent ou lisent.

[Coran 17:36] "Vous ne devrez pas accepter d’informations à moins que vous ne les ayez vérifiées vous-mêmes. Je vous ai donné l’ouïe, la vue, et le cerveau, et vous êtes responsable de les utiliser." Donc, veuillez vérifier de vous-mêmes.

TROIS REGLES POUR LA TENUE VESTIMENTAIRE EN ISLAM (SOUMISSION EN FRANCAIS)

PREMIERE REGLE : LE MEILLEUR VETEMENT

[Coran 7:26] Ô enfants d’Adam, nous vous avons pourvus de vêtements pour couvrir vos corps, ainsi que pour le luxe. Mais le meilleur vêtement est le vêtement de la droiture. Ceci sont quelques-uns des signes de Dieu, afin qu’ils puissent prendre considération.

Ceci est une règle de BASE de la TENUE VESTIMENTAIRE dans le Coran.

SECONDE REGLE : COUVREZ-VOUS LA POITRINE

La seconde règle se trouve en 24:31. Ici Dieu ordonne aux femmes de couvrir leurs poitrines chaque fois qu’elles s’habillent. Mais avant de citer 24:31, examinons certains mots cruciaux toujours mentionnés lors de ce sujet, à savoir "Hijab" et "Khimar".
LE MOT "HIJAB" dans le CORAN :
"Hijab" est le terme utilisé par de nombreuses femmes musulmanes pour décrire leur couvre-chef qui peut inclure ou non de couvrir leurs visages excepté les yeux, et parfois de couvrir les yeux également. Le mot arabe "Hijab" peut être traduit par voile ou litsam. Les autres significations pour le mot "Hijab" sont, écran, couverture, manteau, rideau, drap, partition, division, cloison.
Peut-on trouver le mot "Hijab" dans le Coran ??
Le mot "Hijab" apparaît 7 fois dans le Coran, cinq d’entre eux comme "Hijab" et deux fois comme "Hijaban" 7:46, 33:53, 38:32, 41:5, 42:51, 17:45 & 19:17. Aucun de ces termes "Hijab" n'est utilisé dans le Coran en référence à ce que les Musulmans traditionalistes appellent de nos jours (Hijab) comme tenue vestimentaire pour la femme musulmane.
Dieu sait que les générations après la mort de Mohammed, les Musulmans utiliseront le mot "Hijab" pour inventer une tenue vestimentaire qu’Il n’a jamais autorisée. Dieu a utilisé le mot "Hijab" avant eux, juste comme Il a utilisé le mot "Hadith" avant eux. Hijab dans le Coran n’a aucun rapport avec la tenue vestimentaire des Femmes musulmanes.
L’ENVIRONNEMENT HISTORIQUE :
Alors que beaucoup de Musulmans nomment "Hijab", une tenue vestimentaire islamique, ils sont totalement ignorants du fait que, Hijab est une tenue vestimentaire qui n’a aucun rapport avec l’Islam et n'a aucun rapport avec le CORAN. Le "Hijab" ou voile remonte aux civilisations antiques. On le retrouve du début à la fin de l’art gréco-romain. On peut en voir la preuve dans les découvertes archéologiques soit à travers les fragments de poteries, les peintures, soit dans les lois civiles transcrites. Dans la culture gréco-romaine les hommes et les femmes portaient un couvre-chef dans les contextes religieux. La tradition de porter le voile (par les femmes) et le couvre-chef (par les hommes) fut alors adopté par les juifs qui l’inscrivirent dans le Talmud (le Talmud est l’équivalent des Hadiths et de la Sounna, ce ne sont pas les paroles de Dieu non plus) puis les Chrétiens firent de même. Un Rabbin très respecté expliqua un jour à un groupe de jeunes femmes juives : "Nous ne trouvons pas directement le commandement dans la Thora stipulant que les femmes doivent se couvrir la tête, mais nos savons que ceci a été la continuation d’une coutume depuis des milliers d’années." Après la mort du prophète Mohammed, les auteurs des livres des Hadiths adoptèrent et encouragèrent cette ancienne tradition du couvre-chef. Les auteurs des livres des Hadiths copièrent les juifs, comme ils le firent avec beaucoup d’autres traditions, et les attribuèrent au prophète parce que le Coran ne l'ordonne pas. N'importe quel étudiant des traditions juives ou des livres religieux verra que le couvre-chef pour les femmes (et les hommes) juifs a été encouragé par les Rabbins et les leaders religieux. Les femmes juives pratiquantes couvrent encore leur tête la plupart du temps et spécialement dans les synagogues, les mariages et les fêtes religieuses.
Les femmes chrétiennes couvrent leurs têtes lors de nombreux évènements religieux alors que les nones couvrent leurs têtes tout le temps. Comme nous pouvions nous y attendre, les Arabes traditionalistes de toutes les religions, juives, chrétiennes et musulmanes ont eu l’habitude de porter le couvre-chef, ou "Hijab", non pas au nom de l’Islam, mais en raison de la tradition. En Arabie-Saoudite, encore de nos jours, la plupart des gens se couvrent la tête, non pas au nom de l’Islam mais en raison de la tradition.
En Afrique du nord, connu pour ses tribus (les Touaregs) se sont les hommes qui portent "l’Hijab" plutôt que les femmes. Ici la tradition de l’hijab va à l’inverse. Si porter l’Hijab était le signe des femmes musulmanes pieuses et vertueuses, Mère Theresa aurait été la première femme à être considérée en tant que telle.

En bref, l’hijab est un vêtement traditionnel qui n’a aucun lien avec l’Islam ou la religion. Dans certaines parties du monde, les hommes sont les seuls qui portent l’hijab alors que dans d’autres se sont les femmes. Mélanger la religion et la tradition est une forme d’idolâtrie, car les adeptes des traditions suivent des lois à partir d'autres sources que les écritures de Dieu et prétendent qu’elles viennent de Dieu. L’idolâtrie est le seul péché impardonnable, s’il est maintenu jusqu’à la mort. Ignorer ce que Dieu vous demande de faire dans Son livre, ou suivre des lois innovées qui ne sont pas statuées dans le Coran, est un signe clair de mépris de Dieu et de Son message. Quand la tradition supplante les commandements de Dieu, la vraie religion prend la seconde place. Dieu n’accepte jamais d’être le second, Dieu doit être toujours le PREMIER et après LUI il n’y a pas de second.
LE MOT "KHIMAR" dans le CORAN :
"Khimar" est un mot arabe qui se trouve dans le Coran en 24:31. Alors que la première règle de base de la tenue vestimentaire pour les femmes musulmanes se trouve en 7:26, la seconde règle de LA TENUE VESTIMENTAIRE POUR LES FEMMES se trouve en 24:31. Certains Musulmans citent le verset 31 de la Sourate 24 comme contenant le mot Hijab, ou couvre-chef, en désignant le mot, Khomoorehenna, (de Khimar) en omettant que Dieu a déjà utilisé le mot Hijab, plusieurs fois dans le Coran. Ceux bénit par Dieu peuvent voir que l’utilisation du mot "Khimar" dans ce verset ne désigne pas "Hijab" ou couvre-chef. Ceux qui citent ce verset ajoutent généralement (couvre-chef) (voile) après le mot Khomoorehenna, et généralement entre ( ), parce que c’est leur ajout au verset et pas celle de Dieu.
[Coran 24:31] Et dis aux croyantes de baisser les yeux, et de maintenir leur chasteté. Elles ne révéleront pas de parties de leurs corps, hormis ce qui est nécessaire. Elles couvriront leurs poitrines, et ne relâcheront pas ce code en présence d’autres que leurs maris, leurs pères, les pères de leurs maris, leurs fils, les fils de leurs maris, leurs frères, les fils de leurs frères, les fils de leurs sœurs, d’autres femmes, les serviteurs mâles ou les employés dont l’appétit sexuel a été annulé, ou les enfants qui n’ont pas atteint la puberté. Elles ne frapperont pas des pieds lorsqu’elles marchent afin de secouer et révéler certains détails de leurs corps. Vous vous repentirez tous auprès de Dieu, Ô vous croyants, afin que vous puissiez réussir.
Voici la traduction de Yousuf Ali, mais le mot KHIMAR a été mis tel quel au lieu de le mettre entre parenthèse (voiles), ainsi le verset ressemblerait à ce qu’il aurait été avant d’ajouter l’interprétation d’Ali : "Et dit aux femmes croyantes qu’elles devraient baisser leur regard et préserver leur modestie ; et qu’elles ne devraient pas afficher leur beauté et leurs ornements [...] qu’elles devront tirer leur KHIMAR sur leurs poitrines et ne pas afficher leur beauté exceptée pour leurs maris [...]."
La traduction de Y. Ali, avec le mot Khimar mis tel quel. "Khimar" est un mot arabe qui signifie couvrir, n'importe quoi qui couvre, un rideau est un Khimar, une robe est un Khimar, une nappe qui couvre le dessus d’une table est un Khimar, une couverture peut être utilisée comme un Khimar ...etc. Le mot KHAMRA utilisé pour intoxicant en arabe, a la même racine avec Khimar parce que les deux couvrent. Le Khimar couvre (une fenêtre, un corps, une table ... etc.) alors que KHAMRA couvre l’esprit. La plupart des traducteurs, évidemment influencé par les Hadiths (fabrications) traduisent le mot par VOILE et induisent ainsi la plupart des gens en erreur afin qu’ils croient que ce verset préconise
de se couvrir la tête.
En 24:31 Dieu demande aux femmes d’utiliser ce qui les couvre (Khimar) (pouvant être une robe, une veste, un châle, une chemise, une blouse, une cravate, un foulard, ...) pour couvrir leurs poitrines, et non pas leurs têtes ou leurs cheveux. Si Dieu voulait ordonner aux femmes de couvrir leurs têtes ou leurs cheveux, rien n'aurait pu L’empêcher de le faire. Dieu n’a pas de limites de mots. Dieu n’oublie pas. Dieu n’a pas ordonné aux femmes de se couvrir la tête ou les cheveux. Dieu n’attend pas les savants pour mettre les mots justes à Sa place !
Le mot arabe pour POITRINE, GAYB est dans le verset (24:31), mais les mots arabes pour TETE, (RAAS) ou CHEVEUX (SHAAR) ne sont PAS dans le verset. Le commandement dans ce verset est clair : SE COUVRIR LA POITRINE OU LES SEINS, mais la fabrication des savants et de la plupart des traducteurs est claire aussi en disant : se couvrir la tête ou les cheveux.
La dernière partie du verset (24:31) traduit comme, "Elles ne devront pas taper des pieds lorsqu’elles se promènent afin de secouer et révéler certains détails de leurs corps." Les détails de leur corps peut être révélé ou ne pas être révélé par l’habit que vous portez, mais pas par votre couvre-chef.
Notez aussi l’expression en 24:31,
[Coran 24:31] Elles ne devront pas révéler des parties de leurs corps, excepté ce qui est nécessaire.
Cette expression peut sembler vague pour beaucoup parce qu’ils n’ont pas compris la miséricorde de Dieu. À nouveau, Dieu a utilisé ici ce terme très général pour nous donner la liberté de choisir, selon le contexte dans lequel nous vivons, la définition de "Ce qui est nécessaire ?"
Cela ne dépend pas d’un savant ou de toute autre personne de définir cette expression. Dieu veut laisser cela à l'appréciation de chaque femme et personne ne peut l’emporter sur elle. Les femmes qui suivent la règle de base numéro un c’est à dire la droiture, n’auront aucun problème pour prendre la bonne décision quant il s'agit de ne montrer que ce qui est nécessaire.
Le mot "zeenatahunna" dans ce verset fait référence au parti du corps de la femme (la beauté) qui peut être accentués par le mouvement du corps lorsqu'elle marche et pas les ornements et les décorations artificiels comme certaines personnes l’interprètent ou le traduisent. A la fin de ce verset, Dieu a demandé aux femmes de ne pas taper des pieds pour montrer leur "zeenatahunna" Taper des pieds tout en marchant peut accentuer, exagérer ou remuer certaines parties du corps qui n’ont pas besoin d’être mis en
évidence. Il est important de se rappeler que de taper des pieds tout en marchant n’a pas cet effet sur la tête, les cheveux ou le visage, ils ne font donc pas partie de ce que Dieu appelle dans ce verset le zeena caché.
Accepter des ordres de quelqu’un d’autre que Dieu, signifie idolâtrie. Ceci démontre à quel point la question de l’Hijab/Khimar est importante. Les femmes qui portent l’Hijab en raison d'un usage ou parce qu’elles aiment cela pour des raisons personnelles ne commettent pas de péché, aussi longtemps qu’elles savent que cela ne fait pas partie de cette religion parfaite. Celles qui le portent parce qu’elles pensent que Dieu l’a ordonné commettent l’idolâtrie, car Dieu ne l’a pas ordonné, alors que les savants oui. Ces femmes se sont trouvées un autre dieu que le Seul qui révéla le Coran, complet, parfait et PLEINEMENT détaillé pour leur dire qu’elles doivent se couvrir leurs têtes pour être Musulmanes.
L’idolâtrie est le seul péché impardonnable, s’il est maintenu jusqu’à la mort, 4:48.

TROISIEME REGLE : RALLONGEZ VOTRE VETEMENT

La première réglementation de la TENUE VESTIMENTAIRE pour les femmes Musulmanes est en 7:26, le second en 24:31 et le troisième est en : 33:59.

[Coran 33:59] Ô prophète, dis à tes femmes, tes filles et les femmes des croyants qu’elles devront rallonger leurs
vêtements. Ainsi, elles seront reconnues (en tant que femmes vertueuses) et éviteront d’être insultées.Dieu est
Pardonneur, le Plus Miséricordieux.
En 33:59, Dieu érige l’autre réglementation pour la tenue vestimentaire des femmes musulmanes durant la vie du prophète. Bien que le verset parle au prophète, ce qui signifie que cette réglementation ne s’applique qu'au temps du prophète, juste comme l’ordre en 49:2, la description convient à l’esprit de l’Islam (Soumission en français), et peut nous enseigner beaucoup. Si vous réfléchissez à ce verset et à la manière dont Dieu a ordonné au prophète de dire à ces femmes, ces filles et aux femmes des croyants de rallonger leurs vêtements, vous comprendrez la grande sagesse du PLUS SAGE, le PLUS MISERICORDIEUX. Dans ce verset, Dieu, a DELIBEREMMENT, (et tous les VRAIS croyants savent que tout ce que Dieu dit, fait ou a fait est DELIBERE) dit : "dit leur d’allonger leurs vêtements" et n’a jamais préciser la longueur. Dieu aurait pu dire, dit-leur d’allonger leurs vêtements jusqu’aux chevilles ou à mi-mollet ou jusqu’aux genoux, mais IL NE L’A PAS FAIT. Il ne l’a pas fait, PAR MISERICORDE, pas parce qu’IL A OUBLIE car Dieu n’oublie pas. Dieu sait que nous allons vivre dans des communautés différentes et que nous aurons différentes cultures, et Il tient à ce que la mise au point des détails mineurs de cette tenue vestimentaire restent à l'appréciation des gens de chaque communauté eux-mêmes. Il est clair que selon les versets cités ci-dessus la TENUE VESTIMENTAIRE pour les femmes musulmanes (Soumises) d'après le Coran est la droiture et la modestie. Dieu sait que cette modestie sera comprise différemment dans les différentes communautés et c’est pourquoi Il nous a laissé libre de décider par nous-mêmes. Décidez de ce qui est modeste selon la droiture. La modestie pour une femme qui vit à New-York peut ne pas être acceptée par une femme qui vit au Caire. La modestie pour une femme qui vit au Caire, peut ne pas être acceptée par une femme qui vit en Arabie-Saoudite.
La modestie pour une femme qui vit à Ridha en Arabie Saoudite peut ne pas être acceptée par une femme qui vit dans l’oasis d’un désert dans le même pays. Cette différence dans la manière dont nous percevons la modestie est bien connue de Dieu. Il nous a créés et Il ne met AUCUNE difficulté dans cette grande religion. Il nous a laissé décider de ce que doit être la modestie. Pour une personne, savante ou non, le fait de mettre une limite et faire conclusion à la place de Dieu sur la définition de la modestie est de confesser qu’il ou elle sait mieux que Dieu.
Dieu laisse ceci à notre libre arbitre et personne n’a l’autorité de le restreindre, cela doit rester libre.

RELACHER LA TENUE VESTIMENTAIRE :

Dans le cadre familiale, Dieu ne met pas de difficulté sur les femmes et leur a permis de relâcher leur tenue vestimentaire. Si vous réfléchissez aux versets, 33:35 et 24:60, vous constaterez que Dieu n’a pas donné de détails sur ce que signifie ce relâchement, parce que chaque situation est différente.
Une femme peut relâcher sa tenue vestimentaire devant le fils de son frère de quatre ans, mais pas autant que devant son fils de 16 ans.
[Coran 33:55] Les femmes peuvent relâcher (leur code vestimentaire) en présence de leurs pères, leurs fils, leurs
frères, les fils de leurs frères, les fils de leurs sœurs, les autres femmes et leurs serviteurs (femmes). Elles
révéreront Dieu. Dieu est témoin de toutes choses.
[Coran 24:60] Les femmes âgées qui ne s’attendent pas à se marier ne commettent rien de mal en relâchant leur
code vestimentaire, à condition qu’elles ne révèlent pas trop de leurs corps. Maintenir la modestie est meilleur pour
elles. Dieu est Entendant, Savant.

LA TENUE VESTIMENTAIRE POUR LES MOSQUEES (MASJIDS) :

[Coran 7:31] Ô enfants d’Adam, vous serez propres et vous vous habillerez bien quand vous allez à la mosquée. Et
mangez et buvez modérément. Sûrement, Il n’aime pas les gloutons.
DIFFICULTE DANS CETTE RELIGION :
Dieu, SOURCE DE LA MISERICORDE, le PLUS MISERICORDIEUX a décidé que ceux qui rejetteront Son livre complet et iront chercher
d’autres sources de guidance, souffriront dans cette vie et dans l’AU-DELÀ en raison de leurs propres choix. Dieu n’a jamais mis de difficulté sur les croyants, mais les savants oui, ils inventèrent leurs propres lois au mépris de Dieu, pour réglementer chaque chose depuis le côté du lit où vous dormez, jusqu'au pied par lequel vous devriez entrer dans vos maisons, ou que faire avec une mouche dans votre soupe, ou ce que vous devez dire quand vous avez une relation sexuelle avec votre épouse. Ceux qui croient en Dieu et croient que Son livre est COMPLET, PARFAIT, ET PLEINEMENT DETAILLE, chaque chose sera facile pour eux comme Dieu l’a promis. Voir 10:62-64, 16:97. Alors que ceux qui ne peuvent pas croire Dieu et cherchent d’autres sources que le Coran auront toutes les difficultés dans cette vie et dans la vie à venir. Dans l’Au-delà, ils se plaindront à Dieu, "nous n’étions pas des adorateurs d’idole," mais Dieu sait le mieux, Il sait qui ils étaient :
[Coran 6:22-24] Au jour où nous les convoquerons tous, nous demanderons aux adorateurs d’idoles : « Où sont les idoles que vous avez érigées ? » Leur désastreuse réponse sera : « Par Dieu, notre Seigneur, nous n’avons jamais été des adorateurs d’idoles. » Note comme ils se sont menti à eux-mêmes et comme les idoles qu’ils ont inventées les ont abandonnés.

CONCLUSION

Dieu, le Plus Miséricordieux, nous a donné trois règles de base pour la tenue vestimentaire pour les femmes en Islam (Soumission en français).
1. Le MEILLEUR vêtement est le vêtement de la droiture.
2. Chaque fois que vous vous habiller, couvrez-vous la poitrine.
3. Allonger votre vêtement.
Bien que ces trois règles de BASE puissent ne pas sembler suffisantes pour ceux qui n’ont pas confiance en Dieu, les VRAIS croyants savent que Dieu est SUFFISANT. Dieu aurait pu nous donner plus de détails jusqu'au au point d’avoir des règles sur les dessins, les modèles et les couleurs, mais LUI, le Plus Miséricordieux, veut précisément nous donner ces règles très basiques et laisser le reste à notre appréciation. Après ces trois règles de base chaque femme connait le mieux le contexte dans lequel elle vit et peut ajuster son habillement en fonction de sa situation. Le moindre ajout à ces règles Coraniques de base est une tentative de corriger Dieu ou d’améliorer Son concept de miséricorde.
Nous ne sommes obligés de suivre que les règles de Dieu, juste comme Son messager l’a fait à chaque fois. Les innovations et les fabrications qui ont ajouté des milliers de règles à la tenue vestimentaire des femmes, ne sont rien d’autre que de l’idolâtrie et devront être rejetées.
RESTEZ AUPRÈS DIEU, c’est où vont les gagnants.
Que Dieu nous bénisse de Sa miséricorde et de sa guidance.

REFERENCES

- Le Glorieux Coran traduits par Dr. Rashad Khalifa Ph.D.
- Paul and Corinthian Women’s Head Coverings.

 

Traduit de l'anglais

Article original : Women's Dress Code According to Quran

 Source : submission.org

 

Article disponible en téléchargement : ici

 

Autres points de vue :

 

Les articles n'engagent que leur auteur. D'autres points de vue peuvent figurer en bas de chaque article.


Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/mohamed6/public_html/libraries/gantry/core/renderers/gantrymodulesrenderer.class.php on line 85