Deprecated: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in /home/mohamed6/public_html/libraries/f0f/less/less.php on line 1067

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/mohamed6/public_html/libraries/rokcommon/RokCommon/Service/ContainerImpl.php on line 460

Deprecated: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in /home/mohamed6/public_html/plugins/system/gantry/functions.php on line 44

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/mohamed6/public_html/libraries/gantry/core/gantry.class.php on line 1043

Deprecated: implode(): Passing glue string after array is deprecated. Swap the parameters in /home/mohamed6/public_html/libraries/gantry/core/gantry.class.php on line 1044

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/mohamed6/public_html/libraries/rokcommon/RokCommon/Service/ContainerImpl.php on line 460
Pourquoi le Prophète accomplissait-il la Salât seulement 3 fois par jour ?

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/mohamed6/public_html/libraries/gantry/core/renderers/gantrymodulesrenderer.class.php on line 85
Vous êtes ici : Accueil DOSSIERS Traditions

salat lbl

Par A. Muhammad.

Introduction

Suivant l'ordre coranique en 6:114, Dieu a décrété que le Coran devait être la seule source de lois religieuses :

Chercherai-je un autre juge que Dieu, alors que c'est Lui qui a fait descendre vers vous ce Livre détaillé ? ...

Coran, 6:114

Il est ordonné aux croyants de n'accepter aucune autre source (telle que les hadiths) comme source de loi autre que le Coran. Cependant, les hadiths et leur étude peuvent être utilisés pour un des buts suivants :

1. Ils peuvent être utilisés pour des études historiques liées à l'époque de la révélation du Coran.

2. Ils peuvent aussi être utilisés pour répliquer aux partisans des hadiths. Souvent, quand des paroles coraniques sont montrées aux partisans des hadiths, ils les ignorent et rejettent leur contenu comme s'ils ne les avaient pas entendues ! Mais puisqu'ils chérissent leurs hadiths, ceux-ci peuvent être utilisés pour leur répondre. Ce n'est pas différent d'un débat avec un Chrétien, lorsqu'on essaye de lui montrer que Jésus n'est pas le fils de Dieu. Vous avez de plus grandes chances de le faire écouter si vous lui citez des versets de sa propre Bible (à laquelle il croit) plutôt que de lui citer des paroles du Coran (auquel il ne croit pas).

Tous les hadiths cités dans cet article sont tirés de ce qui est qualifié de "sahih" (authentique) par les savants des hadiths. Ils proviennent des collections de Bukhari et Muslim. On doit souligner une fois de plus que ces hadiths ne sont utilisés que comme source historique, et non comme source de législation religieuse.

1. Le hadith concernant les Bédouins

Hadith 1

Bukhari, "Le livre de l'horaire des prières", n°563

Rapporté par `Abdallah al-Mouzanî : Le Prophète dit : "Que les bédouins ne vous imposent pas le nom d'al-`icha à la place d'al-maghrib !". En effet les bédouins donnaient à la prière d'al-maghrib le nom d'al-`icha, dit `Abdallah al-Mouzanî.

Observations:

1. Les bédouins dont il est question dans ce hadith étaient Musulmans. S'ils avaient été Juifs ou Chrétiens, ces dénominations auraient été utilisées. C'est le cas dans tous les autres hadiths qui parlent de Juifs ou de Chrétiens. Il y est toujours fait référence par le nom "yahud" (Juifs) et "Nasara" (Chrétiens). De plus, ces bédouins ne pouvaient être les adorateurs d'idoles qui adoraient des idoles de pierre à l'époque de Mohammad, car ils n'auraient pas observé une Salât appelée al-`icha, et ils auraient été appelés "mushrekeen" (associateurs) dans le hadith.

2. Puisque la prière de `Isha est la dernière prière observée par les Musulmans (qu'ils en accomplissent 3 ou 5), alors ce hadith prouve que certains Musulmans, à l'époque où ce hadith fut écrit, accomplissaient moins que 5 Salâts par jour. Pourquoi ? Car s'ils appelaient "`Isha" la Salât "Maghrib", alors ils n'auraient pas pu aussi avoir une prière suivant celle-ci du nom de "`Isha", ils n'auraient pas pu avoir deux prières portant le même nom ! La seule explication logique est qu'ils n'avaient qu'une seule Salât appelée "`Isha", et pas de Salât "Maghrib", ou, en d'autres mots, qu'ils accomplissaient moins que 5 salâts. Ce hadith ne prouve pas qu'ils faisaient 3 Salâts, mais il prouve que ces Musulmans accomplissaient moins que 5 Salâts par jour, puisqu'ils n'avaient pas de Salât appelée "Maghrib".

3. Les partisans des hadiths affirmeront que ce hadith, inclus dans le recueil de Bukhari, est un hadith authentique du Prophète. D'un autre côté, ceux qui rejettent l'authenticité de tous les hadiths mettront en doute que le Prophète ait pu prononcer ces paroles puisqu'il n'y aucune Salât appelée "Maghrib" dans le Coran (le Coran ne contient que 3 noms pour les Salâts : Fajr, Wusta et `Isha ; lire : La prière (salât)). La question est : si le Prophète n'a jamais prononcé ce hadith, est-ce que ce hadith a encore la moindre valeur ou signification ? La réponse est oui. C'est un des rares hadiths qui reste significatif même si ce ne sont pas les paroles authentiques du Prophète. Imaginons que ces mots n'aient pas été prononcé par le Prophète mais par celui qui a inventé ce hadith : est-ce que quelqu'un inventerait un hadith de ce genre s'il n'y avait en réalité des Musulmans qui, au deuxième siècle après l'Hégire (quand Bukhari a écrit ce hadith), accomplissaient moins de 5 Salâts par jour ? Ce groupe de Musulmans accomplissaient la prière de "`Isha" dans sa véritable période, et ils n'avaient donc pas de prière de "Maghrib". Par conséquent, en l'absence d'une Salât appelée "Maghrib", le nombre de Salâts observées par ces Musulmans devait être moins que 5 par jour.

2. Le Prophète regroupant des Salâts lors de voyages

Hadith 2

Bukhari, "Le livre du raccourcissement de la prière", n° 1108

Rapporté par Ibn `Abbâs : Le Prophète groupait en voyage la prière du Dhuhr avec celle d'al-`Asr, et la prière d'al-Maghrib avec celle d'al-`ichâ.

Observations:

1. Ce second hadith nous apprend qu'en voyage le Prophète combinait 4 prières en 2.

3. La différence entre regrouper 2 Salâts, et accomplir 2 Salâts l'une après l'autre

Il y a une différence très importante entre :

1 Regrouper 2 Salâts en une

2. Accomplir 2 Salâts l'une après l'autre (dans le cas d'une Salât manquée accomplie avec celle la suivant)

Les deux hadiths suivants montrent la différence :

Hadith 3

Bukhari, "Le livre de l'horaire des prières", n° 598

Rapporté par Jâbir Ibn `Abdallah : Le jour de la "Bataille de la tranchée" `Omar Ibn al-Khattâb se mit à insulter les infidèles de Quraych et dit au Prophète : "Envoyé de Dieu ! Je n'ai pu accomplir la prière d'al-`asr qu'au soleil couchant !" Nous sommes descendus dans la vallée de Bouthân, après le coucher du soleil, dit Jâbir, le Prophète accomplit la prière d'al-`asr puis celle d'al-maghrib.

Hadith 4

Muslim, Livre 4, Numéro 1522 :

Ibn Abbas rapporta que le Messager de Dieu observa à Médine sept (rakaats) et huit (rakaats), c'est-à-dire qu'il regroupa les prières de midi et de l'après-midi (huit rakaats), et les prières de maghrib et `isha (sept rakaats).

Observations :

1. Le hadith 3 nous apprend que `Omar fut incapable d'offrir la prière de `Asr en son temps, donc il l'offrit après le coucher du soleil, puis il accomplit la prière de Maghrib, de manière indépendante, en son temps prescrit. En d'autres mots, il accomplit deux prières indépendantes l'une après l'autre.

Cependant, le hadith 4 nous dit que le Prophète ne priait pas une prière après l'autre ; il ne priait en réalité qu'une seule prière qui regroupait les deux prières mentionnées. Cela est confirmé par le fait que le Prophète accomplit des Salâts composées de 8 et 7 rakaats (correspondant au nombre combiné de rakaats des deux prières respectives).

2. On peut conclure de ces hadiths, qu'en voyage, le Prophète n'accomplissait la Salât qu'à 3 moments de la journée.

3. Nous savons que le Prophète reçut le Coran et qu'il fut ordonné par Dieu de ne suivre que le Coran et rien d'autre (5:48). Nous devons donc ici nous demander si le Coran autorise aux croyants de combiner les prières quand ils sont en voyage ou en d'autres circonstances. La réponse est non. En fait, lors de voyages, Dieu autorise les croyants à prier sur leur monture ou en marchant, afin de ne pas rater leur Salât (2:239). Le Coran donne une concession de raccourcir la prière (mais pas de regrouper) lors des périodes de guerre, quand il y a des risques pour les croyants (4:101), mais aucune concession ne se trouve nulle part dans le Coran permettant de regrouper 2 Salâts.

4. De plus, le Coran énonce que la Salât est prescrite à des moments clairement déterminés (4:103), donc accomplir une Salât en-dehors de son temps prescrit est en violation de la loi coranique.

5. Par conséquent, nous devons nous demander : est-ce que le Prophète combinait réellement 2 prières (alors qu'il n'y a aucune concession de ce genre dans le Coran), ou accomplissait-il simplement un total de 3 Salâts en leur temps véritable ?

6. Le hadith 2 nous donne une autre observation significative. Ce hadith nous dit que le Prophète accomplissait une prière comme le regroupement de "Dhuhr et `Asr", et aussi une prière en lieu de "Maghrib et `Isha". En supposant que le Prophète accomplissait la Salât de "Fajr" en son temps correct, cela signifierait que le Prophète accomplissait les 3 Salâts coraniques "Fajr, Wusta et `Isha" suivant les temps prescrits par le Coran.

7. Est-ce une coïncidence de noter que la Salât "al-Fajr" n'est jamais le sujet d'un "regroupement" dans aucun recueil de hadiths ? C'est d'une importance toute particulière, en sachant que la Salât "al-Fajr" est une Salât légale selon son nom dans le Coran, alors que les Salâts "`Asr" et "Maghrib" (sujettes au regroupement) ne sont pas des noms que l'on trouve dans le Coran.

4. Le Prophète regroupant des Salâts lors de périodes normales (ni lors de voyages, ni lors de dangers)

Hadith 5

Muslim, Livre 4, Numéro 1515:

Ibn Abbas rapporta : Le Messager de Dieu accomplit les prières de midi et de l'après-midi ensemble, et les prières du coucher du soleil et de `Isha ensemble, sans être dans un état de crainte ni en voyage.

Observations:

1. Le hadith 5 est d'une grande importance. Il nous apprend que le Prophète regroupait les Salâts en temps normal (accomplissant donc 3 prières par jour) même quand il n'était pas en voyage ou craignant un danger, il n'avait donc aucune raison valide de faire cela. Nous avons vu à partir des hadiths 3 et 4 la différence entre l'observation d'une Salât après ton temps imparti, et le regroupement de deux Salâts.

2. La question posée dans la section précédente, à savoir pourquoi le Prophète regroupait des Salâts lors de voyage, alors qu'aucune concession de ce genre n'est donnée dans le Coran, était très importante. Quand nous lisons le hadith 5, qui énonce que le Prophète regroupait ces prières en temps normal, notre précédente question est encore plus importante, pourquoi le Prophète faisait-il cela ?

5. Pourquoi le Prophète regroupait-il des Salâts ?

Si le Prophète regroupait des Salâts quand il n'y avait aucune raison apparente de faire cela, nous devons nous demander pourquoi faisait-il cela ?

Est-ce parce qu'il avait manqué le temps d'une Salât ?

Nous savons que cela ne peut pas être la raison, puisque nous avons un autre hadith dans lequel le Prophète dit que celui qui manque une Salât doit l'accomplir quand il s'en rappelle :

Hadith 6

Bukhari, "Le livre de l'horaire des prières", n°597

Rapporté par Anas Ibn Mâlik : Le Prophète dit : "Celui qui a omis une prière qu'il l'accomplisse quand il s'en souvient sans autre expiation. Puis le Prophète récita le verset où Dieu le Très Haut dit : "... Accomplis la prière pour m'avoir présent en ta pensée" (20:14)

Notez que le hadith 6 instruit ceux qui ont manqué la Salât de l'accomplir quand ils s'en rappellent, et non pas de la "regrouper" avec la prochaine Salât.

Les mots "qu'il l'accomplisse sans autre expiation" sont importants puisqu'ils confirment que la même Salât doit être observée (quand on s'en rappelle) dans sa globalité, plutôt que de la combiner avec une autre Salât.

Nous avons appris avec le hadith 3 (ci-dessus) qu'Omar fit justement cela. Il accomplit la Salât qu'il avait manquée dans sa globalité, puis il accomplit la suivante, il ne regroupa pas les deux Salâts.

Donc, si le Prophète ne regroupait pas les Salâts à cause d'une Salât manquée, et qu'il n'était ni en voyage ou craignant un danger, pourquoi regroupait-il des Salâts ?

6. Le Prophète explique pourquoi il regroupe des Salâts

Hadith 7

Muslim, Livre 4, Numéro 1516:

Ibn Abbas rapporta : le Messager de Dieu accomplit les prières de midi et de l'après-midi ensemble à Médine sans être dans un état de crainte ni en voyage. Abu Zubair dit : J'ai demandé à Sa`id (un des narrateurs) pourquoi il fit cela. Il répondit : J'ai demandé à Ibn Abbas comme tu m'as demandé, et il m'a répondu qu'il (le Prophète) voulait que personne parmi Sa Ummah subisse des difficultés (inutiles)".

Observations:

1. Le hadith 7 nous dit que le Prophète regroupait les Salâts afin de ne pas faire subir à son peuple des difficultés inutiles ! Les implications de ce hadith sont immenses. Il implique que, selon le Prophète, tout croyant qui observe cinq Salâts par jour, en temps normal, ferait cela en s'infligeant des difficultés inutiles !

2. Cela impliquerait également que le Prophète aurait amendé la loi de Dieu et autorisé les croyants à regrouper des Salâts, sous prétexte qu'il serait plus miséricordieux envers les croyants que ne peut l'être Dieu (sans mentionner la légalité d'avoir l'autorité d'amender la loi de Dieu) !

7. D'autres hadiths sonnant l'alarme

Hadith 8

Bukhari, "Le livre des invocations", n°6396

Rapporté par `Alî Ibn abî Tâlib : Pendant que nous étions avec le Prophète lors de la bataille de la Tranchée (bataille des Coalisés), il dit : "Que Dieu emplisse leurs tombes et leurs maisons de feu ! Ils nous ont distraits de la salât al-Wusta jusqu'au coucher du soleil".

Hadith 9

Muslim, Livre 004, Numéro 1316 :

Abu Yunus, l'esclave affranchi de `A'isha, dit : `A'isha m'ordonna de transcrire une copie du Coran pour elle, et elle dit : Quand tu atteins ce verset : "Soyez assidus aux Salâts, et la Salât al-Wusta" (2:238), informe-moi ; donc, quand je l'eus atteint, je l'informais et elle me fit la dictée (comme ceci) : Soyez assidus aux Salâts, à la Salât médiane et la Salât al-`Asr (après-midi), et tenez-vous devant Dieu avec dévotion. `A'isha dit : C'est ainsi que je l'ai entendu du Messager de Dieu.

Hadith 10

Muslim, Livre 004, Numéro 1317 :

Al-Bara' b. `Azib rapporta : ce verset fut révélé (de cette manière) : "Soyez assidus aux Salâts, et la Salât `Asr". Nous l'avons récité (de cette manière) aussi longtemps que Dieu voulu. Puis, Dieu l'abrogea et il fut révélé : "Soyez assidus aux Salâts, et la Salât Wusta (médiane)". Une personne assise avec Shaqiq (un des narrateurs de la chaîne de transmission) dit : maintenant cela implique la prière de `Asr. Après quoi al-Bara' dit : Je t'ai informé de la manière dont ce verset fut révélé et comment Dieu l'abrogea, et Dieu sait mieux.

Observations:

1. Le hadith 8 nous dit que le Prophète définit la prière "Wusta" (médiane) comme étant la prière de "`Asr" (après-midi). Cependant, le hadith 9 dit le contraire ! Il nous dit que le Prophète considérait la prière "Wusta" et la prière "`Asr" comment deux prières différentes ! Puis le hadith 10 donne une affirmation encore plus alarmante. Il dit que la prière de "`Asr" était initialement mentionnée dans le texte du verset 2:238, puis que Dieu le changea/l'abrogea en prière "Wusta". Ou bien, en d'autres mots, que Dieu décréta une loi puis qu'Il décida qu'Il avait tort et l'amenda !
Inutile de préciser que les paroles de Dieu dans le Coran sont parfaites (11:1) et n'ont pas besoin d'amendement. Le concept d'abrogation dans le Coran est un mensonge blasphématoire et flagrant contre le Coran et contre Dieu. (pour plus de détails, lire : Le mensonge de l'abrogation dans le Coran)

2. Ces trois hadiths offrant des versions différentes et des définitions différentes pour "Wusta" et "`Asr" nous donne encore des preuves de la corruption qui a eu lieu à l'époque où les cinq prières quotidiennes ont été adoptées. Il est clair que ces deux prières n'en sont qu'une dans le livre de Dieu, et Dieu l'a toujours appelée "Wusta". Il n'y a pas de prière appelée "`Asr" dans le Coran.

Conclusion

De tout ce qui précède, les questions suivantes acquièrent un très grand intérêt :

1. Pourquoi le Prophète combinait-il deux Salâts ? Est-ce que le Prophète avait l'autorité pour combiner deux Salâts quand aucune concession de la sorte n'est donnée dans le Coran ?

2. De plus, pourquoi le Prophète aurait-il combiné deux Salâts quand il n'y a aucune raison de faire cela (lorsqu'il n'y a aucune crainte de danger, ni de difficultés dûes au voyage) ?

3. Pourquoi le Prophète aurait-il dit qu'accomplir 5 salâts en temps normal ferait subir des difficultés inutiles sur les croyants ? Est-ce que le Prophète considérait la loi de Dieu comme excessivement sévère ?

4. Est-ce que le Prophète avait l'autorité d'amender la loi de Dieu concernant la Salât, afin de protéger les croyants de la sévérité de la loi Divine ?

5. La conséquence de cet article pour ceux qui soutiennent que chaque hadith dans les recueils de Bukhari et Muslim sont authentiques est de ne proposer que deux options :

a. Le Coran énonce très clairement que le Prophète n'a pas l'autorité d'altérer les paroles ou la loi de Dieu, et il est commandé de ne suivre que le Coran et rien d'autre (10:15, 66:1, 5:48). Par conséquent, les hadiths ci-dessus représenteraient le Prophète comme quelqu'un agissant en violation des ordres de Dieu, puisqu'il aurait changé les lois de la Salât et les aurait regroupées.

b. Le Prophète ne regroupait pas les Salâts mais observait en réalité 3 Salâts par jour.

Il n'y a pas de troisième alternative.

Quiconque ayant un peu de respect pour le Prophète arrivera à la conclusion que ce dernier n'a jamais amendé la loi de Dieu, ni qu'il ne plaidait pas que la loi de Dieu pouvait causer des difficultés. Ainsi, l'explication évidente est que le Prophète n'a jamais regroupé deux Salâts, et qu'il observait en réalité les trois Salâts coraniques quotidiennes.

6. Si, d'un autre côté, nous considérons ces hadiths comme étant inventés, et comme des mensonges envers le Prophète, alors quelle valeur pourraient-ils avoir ? Ces hadiths ont quand même une grande importance ! Dans le cas de l'invention, la seule explication rationnelle à cela serait qu'ils auraient servis à masquer l'innovation des 5 Salâts qui auraient été pratiquées à l'époque de l'écriture du recueil de hadiths (2 siècles après l'Hégire).

7. Les trois derniers hadiths confirment tous les doutes liés à la question de comment les 3 Salâts nommées dans le Coran ont été changées en cinq Salâts quotidiennes.

 

Traduit de l'anglais par DC

Article original : Why was Prophet Muhammad observing Salat at only 3 times of the day?

Source : quran-islam.org

 

 

Les articles n'engagent que leur auteur. D'autres points de vue peuvent figurer en bas de chaque article.


Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/mohamed6/public_html/libraries/gantry/core/renderers/gantrymodulesrenderer.class.php on line 85