Deprecated: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in /home/mohamed6/public_html/libraries/f0f/less/less.php on line 1067

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/mohamed6/public_html/libraries/rokcommon/RokCommon/Service/ContainerImpl.php on line 460

Deprecated: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in /home/mohamed6/public_html/plugins/system/gantry/functions.php on line 44

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/mohamed6/public_html/libraries/gantry/core/gantry.class.php on line 1043

Deprecated: implode(): Passing glue string after array is deprecated. Swap the parameters in /home/mohamed6/public_html/libraries/gantry/core/gantry.class.php on line 1044

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/mohamed6/public_html/libraries/rokcommon/RokCommon/Service/ContainerImpl.php on line 460
Hadiths, l'islam défiguré

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/mohamed6/public_html/libraries/gantry/core/renderers/gantrymodulesrenderer.class.php on line 85
Vous êtes ici : Accueil DOSSIERS Traditions

Stoning lbl

Par Islamcoranique.

Que Dieu me pardonne et me guide pour tout ce que j’aurais pu mal interpréter dans cette étude et ailleurs. Qu’Il puisse nous guider vers une meilleure compréhension de Sa révélation afin que nous puissions nous purifier et accroître notre savoir.

تِلْكَ آيَاتُ اللَّهِ نَتْلُوهَا عَلَيْكَ بِالْحَقِّ فَبِأَيِّ حَدِيثٍ بَعْدَ اللَّهِ وَآيَاتِهِ يُؤْمِنُونَ

(45:6) Ce sont les versets de Dieu que Nous te récitons en toute vérité. En quel HADITH autre que Dieu et Ses versets croient-ils ?

 Les hadiths et la sounna font-ils réellement partie de l’Islam ou sont-ils des traditions médiévales sans fondement qui dénaturent et défigurent profondément l’Islam ?

Le terme « hadiths » désigne les paroles attribuées au prophète Mohammed et le terme sounna les traditions religieuses qui lui sont attribuées, et sont authentifiées grâce à un consensus de ses compagnons.

Contrairement au Coran qui a été intégralement retranscrit du vivant du prophète, les hadiths et la sounna sont des traditions qui ont été, selon les autorités religieuses sunnites, retransmises oralement sur une période allant de deux à plusieurs siècles (après la mort du prophète en 632) avant d’être finalement mises par écrit.

Bien que le Coran proclame qu’il est pleinement détaillé (7:52, 6:114. 10:37), une immense majorité de musulmans croient que les hadiths et la sounna sont nécessaires pour clarifier des passages du Coran ou même révéler certains aspects de la religion qui sont purement absents du texte coranique, quand bien même ces derniers en contredisent souvent l’esprit et la lettre.

Nous allons étudier quelques unes des perles de sagesse que l’on trouve dans les livres de hadiths et le lecteur jugera par lui-même de l’étendue du problème qu’ils posent à l’islam à de multiples points de vue.

Nous citerons ensuite nombres de versets coraniques qui condamnent nommément les hadiths, de même que ceux qui proclament que le coran est pleinement détaillé. Nous étudierons d’autre part les versets sur lesquels se basent les sunnites pour prétendre le bien fondé des hadiths, et nous exposerons méthodiquement cette manipulation évidente en prouvant que ces versets sont systématiquement cités hors contexte. Nous dénoncerons ensuite quatre lois particulièrement horribles dérivées des hadiths et qui bafouent la loi coranique. Nous prouverons coran à l’appui que les exégètes sunnites qui osent prétendre que certains hadiths abrogent ou complètent le coran sont dans un profond égarement et sont directement responsables du chaos qui règne dans le monde musulman.

L’Islam traditionnel prétend qu’un musulman qui rejette les hadiths et la sounna est un « kafir » (infidèle) et le lecteur aura matière à juger si quelqu‘un qui rejette l’intégralité des hadiths et de la sounna est un infidèle ou au contraire un vrai croyant qui s’élève pour défendre l’Islam.

Sommaire

1. Exemples de Hadiths autres que Dieu et Ses versets

2. Dieu condamne ceux qui basent leurs croyances religieuses sur des paroles (hadiths) autres que celles du coran

3. Le coran est pleinement détaillé, de quoi d’autre ont-ils besoin ?

4. Comment les sunnites déforment et manipulent le coran pour tenter de justifier les hadiths

4.1 Le fameux verset 59:7

4.2 Le livre et la sagesse

4.3 Le messager est un bien bel exemple

4.4 « Obéissez à Dieu et à Son messager »

4.5 Croire en une partie du livre et en rejeter le reste

5. Quatre exemples « d’hadiths autres que Dieu et ses versets » qui démontrent que la loi de satan a pris le pas sur la loi de Dieu (le coran) dans l’islam sunnite

5.1. Peine de mort pour Adultère par lapidation: Rapporté par Sahih Muslim, livre 17, N° 4191

5.2. Peine de mort pour apostasie: Sahih Bukhary 9/57

5.3 Excision féminine (Mutilation génitale féminine) : Hadith Rapporté par Umm 'Atiyyah

5.4 Mettre à mort la personne qui refuse de faire sa prière rituelle

6. Est-il vrai que certains hadiths abrogent le coran?

Conclusion


1. Exemples de Hadiths autres que Dieu et Ses versets:

Mohammed et la torture, est-il recommandé de boire de l’urine?

Bukhari: Volume 4 N° 261

Huit hommes de la tribu d’Ukil rendirent visite au prophète mais trouvèrent que le climat de Médine ne leur convenait pas. Ils dirent alors : « Oh envoyé de Dieu ! Donne-nous du lait ». L’envoyé de Dieu répondit : « Je recommande que vous joigniez le troupeau de chameaux. » Ils partirent alors et burent l’urine et le lait des chameaux jusqu'à ce qu’ils soient en bonne santé et bien en chair. C’est alors qu’ils tuèrent le berger, emmenèrent les chameaux, et devinrent mécréants après avoir été musulmans. Quand le prophète fut informé par un messager qui demandait de l’aide, il envoya des hommes à leur poursuite, et avant que le soleil ne se lève, ils furent amenés et il ordonna qu’on tranche leurs mains et leurs pieds. Il demanda alors des clous qui furent chauffés et passés sur leurs yeux, puis ils furent abandonnés dans la Harra (le pays rocheux autour de Médine). Ils demandèrent de l’eau, mais personne ne leur en donna jusqu'à leur mort.

Islam et lapidation?

Adultère: rapporté par Sahih Muslim

Livre 17, N° 4191:

'Ubada b. as-Samit a rapporté que le messager de Dieu (Que la paix soit sur lui) a dit : « Suis mon enseignement, suis mon enseignement. Allah a ordonné à leur égard: Quand un homme non marié est coupable d’adultère avec une femme non mariée, ils sont punis de 100 coups de fouets et sont bannis pour une année. Et si un homme marié commet l’adultère avec une femme mariée, ils sont punis de 100 coups de fouets et sont lapidés à mort.

Livre 17, N° 4201:

Ibn Abbas a rapporté que le prophète (que la paix soit sur lui) a demandé à Ma'iz b. Malik: Est-ce que j’ai appris est vrai ? Il répondit : « Qu’as-tu entendu ? » Il dit : « J’ai entendu que tu as commis l’adultère avec la jeune esclave d’un tel et un tel ? » Il répondit: « Oui ». Il (le narrateur) dit : Il prêta alors serment quatre fois. Il (le saint prophète) prononça alors la sentence contre lui et il fut lapidé (à mort).

Lapidation de la femelle singe?

Rapporté par ‘Amru bin Maimun: « Pendant la période d’ignorance pré islamique, j’ai vu une femelle singe entourée par un groupe de singes. Ils la lapidaient parce qu’elle avait eu un rapport sexuel illicite. J’ai moi aussi participé à la lapidation. »

Montrez-moi une seule espèce de singe dans le monde qui pratique la lapidation, et on discutera après. Faut-il rire de ce genre de hadiths ou en être consterné, je vous laisse juge.

Manque-t-il un verset au Coran ?

« Le parchemin sur lequel étaient écrit le verset au sujet de la lapidation pour adultère a été mangé par une chèvre. » (Ibn Maajah, 36/1944; Hanbal, 3/61; 5/131, 132, 183; 6/269)

Au delà de l’aspect comique de ce hadith, nous sommes ici témoins d’une contradiction particulièrement flagrante et détestable : Le Coran proclame en effet qu’il est impossible de l’altérer :

(15:9) En vérité, nous avons révélé le rappel (le coran), et en vérité [nous] en sommes les gardiens.

Le seul point positif qui puisse ressortir de ce hadith est que si vraiment une loi ne faisant pas partie du canon coranique et proclamant la lapidation ait pu être écrite sur un parchemin, il est possible que le fait qu’elle ait été mangée par une chèvre et transformée en crottin reflète sa réelle valeur.

Les femmes et les chevaux sont-ils un mauvais présage?

Sahi Al Bukhari: Volume 5, Livre 58, N° 188:

Sahih Al Bukhary 76/5 « Les femmes, les chevaux et les maisons sont un mauvais présage. »

La prière rituelle est annulée par les femmes, les singes et les chiens noirs.

Sahih Bukhary 8/102 and Hanbal 4/86 « Si un singe, un chien noir ou une femme passe devant une personne qui fait la prière, sa prière est annulée ».

Il est intéressant de constater que contrairement aux femmes, les porcs ne font pas partie de la liste.

Faut-il tuer l’apostate?

Sahih Bukhary 9/57

Mohammed a dit, « quiconque abandonne la religion musulmane, tue-le. »

C’est apparemment la version Sunnite de la liberté de pensée.

C’est pas si grave si on tue un infidèle...

Sahih Bukhary 9/50

Mohammed a déclaré: « Aucun musulman ne doit mourir pour avoir tué un infidèle ».

Les Hadiths sont pleins de contradictions ridicules. Exemple:

Le prophète n’urinait jamais debout.(Masnad Hanbal, 6/136, 192, 213)

Le prophète urinait debout. (Bukhari, 4/60, 62)

Coran : (4:82) Pourquoi n’étudient-ils pas le Coran attentivement? S’il était d’autre que Dieu, vous y trouveriez de nombreuses contradictions.

Des miracles scientifiques dans les hadiths?:

La terre est portée par un taureau géant; quand il bouge sa tête, cela déclenche un tremblement de terre. (Ibn Katheer 2/29; 50/1)

C’est une très mauvaise chose de couper les doigts des femmes, quelle doit être la sentence?

« La sentence pour couper les doigts d’une femme est de la dédommager de : 10 chameaux pour un doigt; 20 chameaux pour deux doigts; 30 chameaux pour trois doigt, et 20 (vingt) chameaux pour quatre doigts. » (Hanbal, 2/182; Muwatta, 43/11)

On obtient une remise après avoir coupé quatre doigts, puisque l’amende passe de 30 chameaux pour trois doigts, à 20 (vingt) chameaux pour quatre doigts : Il faut comprendre que la religion sunnite (basée sur les hadiths et la sounna) est une religion pleine de miséricorde et ne pas oublier que la culture arabe est très orientée vers le commerce : Au dessus de certaines quantités il est tout à fait normal d’obtenir un prix de gros.

Les femmes sont tordues

Sahih Bukhari, volume 7, livre 62, Nº 121 :

L’envoyé de Dieu a dit : « La femme est comme une côte, si vous essayez de la redresser elle cassera, Alors, si vous voulez bénéficiez de quelque chose de sa part, faites-le tout en sachant qu’elle est tordue.

Mohammed ensorcelé?

Le prophète avait été ensorcelé par un juif, et pendant plusieurs jours il n’avait aucune idée de ce qu’il faisait. (Bukhari, 59/11; 76/47; Hanbal 6/57; 4/367)

Hadiths et racisme : Mohammed exprimant son opinion à l’égard des personnes de couleur ?

Rapporté par Anas bin Malik : L’envoyé de Dieu a dit: « Vous devez écouter et obéir votre maitre, quand bien même il serait un esclave éthiopien (noir) avec une tête qui ressemble à un raisin. » Bukhari Vol 9, Book 89, N° 256.

L’excision (« circoncision féminine ») recommandée en Islam?

Ahmad Ibn Hanbal 5 :75, Abu Dawud Adab 167 :

Le père d’Abu al Malih ibn ‘Ousama a rapporté que le prophète a dit : « La circoncision est une loi pour les hommes, et une protection pour l’honneur des femmes. »

Hadith Rapporté par Umm 'Atiyyah: "Une femme pratiquait des excisions à Médine. Le prophète (que la paix soit sur lui) lui demanda: « Quand tu pratiques l’excision, ne coupe pas trop sévèrement car c’est préférable pour la femme et plus désirable pour le mari ».

(Ce hadith est considéré faible par certaines autorités et authentique par d’autres).

« Quand deux personnes circoncises ont une relation sexuelle, il est obligatoire de se baigner ». (Sahih, rapporté par Ahmad et Al-Baihaqee)

Ce hadith est considéré comme authentique et implique que les hommes et les femmes doivent être circoncis. En réalité, la circoncision n’est pas mentionnée dans le Coran, ni pour les hommes ni pour les femmes et ne fait à ce titre pas partie du rituel islamique.

Tous ces hadiths respectent les conditions requises (c'est-à-dire inventées) par les savants sunnites pour accepter ou rejeter les hadiths. Il y a des centaines de hadiths et traditions religieuses similaires qui défigurent l’Islam et sont en flagrante contradiction avec le Coran, la science, ou se contredisent entre eux. C’est une honte de croire à de telles horreurs, et c’est une honte de traiter d’infidèles ceux qui ont le courage de les rejeter et défendent la pureté de l’Islam.

2. Dieu condamne ceux qui basent leurs croyances religieuses sur des paroles (hadiths) autres que celles du coran

أَوَلَمْ يَنظُرُوا فِي مَلَكُوتِ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ وَمَا خَلَقَ اللَّهُ مِن شَيْءٍ

وَأَنْ عَسَىٰ أَن يَكُونَ قَدِ اقْتَرَبَ أَجَلُهُمْ فَبِأَيِّ حَدِيثٍ بَعْدَهُ يُؤْمِنُونَ

(7:185) Pourquoi ne contemplent-ils pas le royaume des cieux et de la terre et ce que Dieu a créé à partir de toute chose ? Et il se peut que, de surcroit, leur terme soit proche ! Alors, en quel HADITH au delà de celui-ci (le coran) croient-ils ?! (7:186) Quiconque Dieu égare, ne trouvera aucun guide, et Il les laisse errer à l’aveuglette dans leur rébellion.

لَقَدْ كَانَ فِي قَصَصِهِمْ عِبْرَةٌ لِّأُولِي الْأَلْبَابِ مَا كَانَ حَدِيثًا يُفْتَرَىٰ وَلَٰكِن

تَصْدِيقَ الَّذِي بَيْنَ يَدَيْهِ وَتَفْصِيلَ كُلِّ شَيْءٍ وَهُدًى وَرَحْمَةً لِّقَوْمٍ يُؤْمِنُونَ

(12:111) En vérité, il y a dans leurs récits une leçon pour les hommes doués de raison. Ceci (le coran) n’est pas un HADITH inventé, mais une confirmation de ce qui a été révélé avant [qu’il ne reçoive le livre] entre ses mains, et une explication détaillée de toutes choses, et un guide et une miséricorde pour un peuple qui croit.

وَمِنَ النَّاسِ مَن يَشْتَرِي لَهْوَ الْحَدِيثِ لِيُضِلَّ عَن سَبِيلِ اللَّهِ

بِغَيْرِ عِلْمٍ وَيَتَّخِذَهَا هُزُوًا أُولَٰئِكَ لَهُمْ عَذَابٌ مُّهِينٌ

(31:6) Et parmi les hommes, il y a celui qui troque la distraction du HADITH au détriment du chemin de Dieu sans connaissance [fermement établie], et dans le but de le tourner en ridicule : Voilà ceux qui encourront un châtiment humiliant !

اللَّهُ نَزَّلَ أَحْسَنَ الْحَدِيثِ كِتَابًا مُّتَشَابِهًا مَّثَانِيَ تَقْشَعِرُّ مِنْهُ جُلُودُ الَّذِينَ

يَخْشَوْنَ رَبَّهُمْ ثُمَّ تَلِينُ جُلُودُهُمْ وَقُلُوبُهُمْ إِلَىٰ ذِكْرِ اللَّهِ ذَٰلِكَ هُدَى

اللَّهِ يَهْدِي بِهِ مَن يَشَاءُ وَمَن يُضْلِلِ اللَّهُ فَمَا لَهُ مِنْ هَادٍ

(39:23) Dieu a révélé le meilleur HADITH : Un livre allégorique qui se réitère fréquemment ; les peaux de ceux qui craignent leur Seigneur en frémissent [de crainte]. Ensuite, leurs peaux et leurs cœurs trouvent du réconfort dans le rappel de Dieu. Telle est la voie de Dieu ; Il guide dans sa voie qui Il veut, et quiconque Dieu égare, ne trouvera aucun guide.

تِلْكَ آيَاتُ اللَّهِ نَتْلُوهَا عَلَيْكَ بِالْحَقِّ فَبِأَيِّ حَدِيثٍ بَعْدَ اللَّهِ وَآيَاتِهِ يُؤْمِنُونَ

(45:6) Ce sont les versets de Dieu que Nous te récitons en toute vérité. En quel HADITH autre que Dieu et Ses versets croient-ils ?

أَفَبِهَٰذَا الْحَدِيثِ أَنتُم مُّدْهِنُونَ

(56:81) S’agit-il de ce HADITH (le coran) que vous dénigrez ?!

فَبِأَيِّ حَدِيثٍ بَعْدَهُ يُؤْمِنُونَ

(77:50) En quel HADITH au delà de lui (le coran) croient-ils ?

وَجَعَلْنَا عَلَىٰ قُلُوبِهِمْ أَكِنَّةً أَن يَفْقَهُوهُ وَفِي آذَانِهِمْ وَقْرًا وَإِذَا

ذَكَرْتَ رَبَّكَ فِي الْقُرْآنِ وَحْدَهُ وَلَّوْا عَلَىٰ أَدْبَارِهِمْ نُفُورًا

(17:46) Et Nous avons placé des voiles sur leurs cœurs afin qu’ils ne le comprennent pas (c'est-à-dire le coran), ainsi que la surdité dans leurs oreilles, et quand tu mentionnes ton Seigneur dans le coran exclusivement, ils tournent leurs dos par dégoût.

Quand les sunnites ou chiites rencontrent des musulmans qui mentionnent Dieu en respectant strictement la façon dont les versets du coran sont écris (par exemple, aucun nom, même celui du prophète, n’est jamais mentionné à coté de Dieu dans le coran), et qui refusent toute mention de « hadiths autres que Dieu et Ses versets », leurs cœurs se couvrent d’un voile et ils tournent leurs dos de dégoût, incapables de saisir la pureté, la beauté et la vérité du coran. Pire, ils traitent de surcroît les croyants d’infidèles en oubliant d’aller se regarder dans la glace.

3. Le coran est pleinement détaillé, de quoi d’autre ont-ils besoin ?

Seule la parole de Dieu est digne d’être suivie, car le Coran est parfait et pleinement détaillé (6:114, 7:52, 10:37) :

أَفَغَيْرَ اللَّهِ أَبْتَغِي حَكَمًا وَهُوَ الَّذِي أَنزَلَ إِلَيْكُمُ الْكِتَابَ مُفَصَّلًا وَالَّذِينَ آتَيْنَاهُمُ الْكِتَابَ يَعْلَمُونَ أَنَّهُ مُنَزَّلٌ مِّن رَّبِّكَ بِالْحَقِّ فَلَا تَكُونَنَّ مِنَ الْمُمْتَرِينَ

(6:114) Devrais-je chercher autre que Dieu comme juge, alors qu’Il est celui qui a révélé le livre pleinement détaillé ?! Et ceux à qui Il a donné le livre savent qu’il a été révélé par ton seigneur en toute vérité ; alors ne soit pas du nombre de ceux qui doutent. (6:115) La parole de ton Seigneur s’est accomplie à force de vérité et de justice. Rien ne peut abroger Ses paroles, Il est l’Audient, l’Omniscient.

وَلَقَدْ جِئْنَاهُم بِكِتَابٍ فَصَّلْنَاهُ عَلَىٰ عِلْمٍ هُدًى وَرَحْمَةً لِّقَوْمٍ يُؤْمِنُونَ

(7:52) Et, assurément, Nous leur avons apporté un livre que Nous avons détaillé en toute science : [Il est] un guide et une miséricorde pour un peuple qui croit.

وَمَا كَانَ هَٰذَا الْقُرْآنُ أَن يُفْتَرَىٰ مِن دُونِ اللَّهِ وَلَٰكِن تَصْدِيقَ الَّذِي بَيْنَ

يَدَيْهِ وَتَفْصِيلَ الْكِتَابِ لَا رَيْبَ فِيهِ مِن رَّبِّ الْعَالَمِينَ

(10:37) Ce coran ne pouvait en aucun cas pu être conçu par autre que Dieu. Bien au contraire, il confirme [ce qui a été révélé] avant ce [que tu as reçu] entre tes mains, et il est une explication détaillée du livre ; il ne comporte aucun doute, et il émane du Seigneur de l’univers.

Pourquoi aurait-on besoin d’une tradition (hadith) - même parfaitement conservée - puisque le Coran est déjà parfait et pleinement détaillé ? C’est au mieux une perte de temps, et surtout ouvrir la porte à d’innombrables horreurs, crimes, injustices et corruptions de la religion de Dieu. Voilà pourquoi l’intégralité des hadiths doivent être écartés, même ceux qui paraissent inoffensifs.

A ceux qui tenteraient de trouver un compromis en cherchant à faire un tri entre les hadiths, je dirai ceci: Essayez-vous de réinventer votre propre religion, ce qui est politiquement correct et ce qui ne l’est pas, ce qu’il faut accepter et ce qu’il faut rejeter? Dieu vous a-t-il béni d’un don unique pour discerner la vérité sans coup férir ? Les gens qui cherchent des compromis seront toujours en désaccord et même sur des questions cruciales (lapidation de l’adultère, tuer l’apostat ou celui que ne prie pas, excision, etc...); il n’y aura jamais d’unanimité ni d’unité sur quoi que ce soit, et le chaos continuera de régner dans le monde musulman.

Il n’y a qu’un seul chemin qui mène à la lumière, et c’est la parole de Dieu dans toute sa pureté.

يَهْدِي بِهِ اللَّهُ مَنِ اتَّبَعَ رِضْوَانَهُ سُبُلَ السَّلَامِ وَيُخْرِجُهُم مِّنَ

الظُّلُمَاتِ إِلَى النُّورِ بِإِذْنِهِ وَيَهْدِيهِمْ إِلَىٰ صِرَاطٍ مُّسْتَقِيمٍ

(5:16) Dieu guide ceux qui recherchent son appréciation vers les chemins de la paix; Il les fait sortir des ténèbres vers la lumière par Sa grâce, et les guide dans le droit chemin.

4. Comment les sunnites déforment et manipulent le coran pour tenter de justifier les hadiths

Les sunnites prétendent qu’il y a un certains nombre de versets coraniques qui justifient les hadiths. Commençons par le plus fréquemment utilisé :

4.1 Le fameux verset 59:7

وَمَا آتَاكُمُ الرَّسُولُ فَخُذُوهُ وَمَا نَهَاكُمْ عَنْهُ فَانتَهُوا

(59:7) ... Et quoi que vous donne le messager, prenez-le, et quoi qu’il vous interdise, restez-en à l’écart ...

A première vue, ça paraît être du solide, mais avez-vous vu les petits points de suspension (...) avant et après la phrase citée ci-dessus ? Serait-il possible que l’on ait tenté de vous manipuler en ne citant qu’une partie du verset ? Oui, vous avez bien compris, le verset est cité partiellement, alors lisons donc le verset dans son intégralité pour en découvrir le contexte et voir s’il s’agit là du vrai sens à donner au verset ou s’il s’agit d’une manipulation de la parole de Dieu:

مَّا أَفَاءَ اللَّهُ عَلَىٰ رَسُولِهِ مِنْ أَهْلِ الْقُرَىٰ فَلِلَّهِ وَلِلرَّسُولِ وَلِذِي الْقُرْبَىٰ وَالْيَتَامَىٰ وَالْمَسَاكِينِ وَابْنِ السَّبِيلِ كَيْ لَا يَكُونَ دُولَةً بَيْنَ الْأَغْنِيَاءِ مِنكُمْ وَمَا آتَاكُمُ الرَّسُولُ فَخُذُوهُ وَمَا نَهَاكُمْ عَنْهُ فَانتَهُوا وَاتَّقُوا اللَّهَ إِنَّ اللَّهَ شَدِيدُ الْعِقَابِ

(59:7) Ce que Dieu a octroyé à Son messager (dans le contexte du verset : le butin) aux dépends du peuple des cités appartient à Dieu et à Son messager, la famille proche, les orphelins, les nécessiteux, et les voyageurs en état de vulnérabilité financière, afin que cela ne demeure pas la mainmise des riches parmi vous ; et quoi que vous donne le messager, prenez-le, et quoi qu’il vous interdise, restez-en à l’écart. Et craignez Dieu ! En vérité, Dieu est sévère en matière de rétribution.

Le verset 59:7 est à mettre en parallèle avec 8:41 :

وَاعْلَمُوا أَنَّمَا غَنِمْتُم مِّن شَيْءٍ فَأَنَّ لِلَّهِ خُمُسَهُ وَلِلرَّسُولِ وَلِذِي

الْقُرْبَىٰ وَالْيَتَامَىٰ وَالْمَسَاكِينِ وَابْنِ السَّبِيلِ إِن كُنتُمْ آمَنتُم بِاللَّهِ وَمَا أَنزَلْنَا

عَلَىٰ عَبْدِنَا يَوْمَ الْفُرْقَانِ يَوْمَ الْتَقَى الْجَمْعَانِ وَاللَّهُ عَلَىٰ كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ

(8:41) Et sachez que quoi que ce soit que vous obteniez en matière de butin, un cinquième (20%) en revient à Dieu, ainsi qu’à Son messager, la famille proche, les orphelins, les nécessiteux, et les voyageurs en état de vulnérabilité financière, si seulement vous croyez en Dieu et ce que nous avons révélé à notre serviteur le jour du dénouement : Jour de l’affrontement entre les deux parties adverses. Et Dieu est Tout Puissant sur toute chose.

En d’autres termes, quand il est écrit « quoi que vous donne le messager, prenez-le, et quoi qu’il vous interdise, restez-en à l’écart » il s’agit tout simplement du butin que le messager distribue aux croyants qui ont gagné la bataille contre le peuple des cités, après paiement de la zakât de 20% ! Nous avons donc là un cas typique où les sunnites ignorent volontairement le contexte coranique du verset et mentent pour en extraire un sens complètement différent et manipuler les gens pour leur faire accepter « des hadiths autres que Dieu et Ses versets » (45:6). Dieu condamne cela sans appel:

فَبِمَا نَقْضِهِم مِّيثَاقَهُمْ لَعَنَّاهُمْ وَجَعَلْنَا قُلُوبَهُمْ قَاسِيَةً

الْكَلِمَ عَن مَّوَاضِعِهِ وَنَسُوا حَظًّا مِّمَّا ذُكِّرُوا يُحَرِّفُونَ

بِهِ وَلَا تَزَالُ تَطَّلِعُ عَلَىٰ خَائِنَةٍ مِّنْهُمْ إِلَّا قَلِيلًا مِّنْهُمْ

عَنْهُمْ وَاصْفَحْ إِنَّ اللَّهَ يُحِبُّ الْمُحْسِنِينَ فَاعْفُ

(5:13) Ainsi, et parce qu’ils ont enfreint leur serment, Nous les avons maudit, et avons endurci leurs cœurs. Ils déforment les paroles [de Dieu] de leur contexte, et ont oublié une partie de ce qu’ils furent [enjoins de] se rappeler. Et vous n’aurez de cesse de mettre au jour les traitrises dont ils sont coupables, à l’exception de bien peu d’entre eux. Alors, pardonnez leur, et ignorez [les]. En vérité, Dieu aime les personnes bienfaisantes.

4.2 Le livre et la sagesse

Le deuxième exemple de manipulation de la parole de Dieu de la part des sunnites pour tenter de justifier qu’il faut suivre les hadiths autres que Dieu et Ses versets (45:6) est que le coran mentionne à plusieurs reprises que Dieu ou Ses messagers enseignent « le livre et la sagesse » : Ils prétendent que « le livre » est bien sûr le coran, et que « la sagesse » correspond aux hadiths qui soit disant « éclairent » le coran dans certains cas, prétendant que ce dernier ne se suffit pas à lui-même, c'est-à-dire qu’il n’est pas détaillé.

رَبَّنَا وَابْعَثْ فِيهِمْ رَسُولًا مِّنْهُمْ يَتْلُو عَلَيْهِمْ آيَاتِكَ وَيُعَلِّمُهُمُ الْكِتَابَ

وَالْحِكْمَةَ وَيُزَكِّيهِمْ إِنَّكَ أَنتَ الْعَزِيزُ الْحَكِيمُ

(2:129) Notre Seigneur, désigne un messager parmi eux qui leur récitera Tes versets, et qui leur enseignera le livre et la sagesse, et qui les purifiera. En vérité, Tu es Le Tout Puissant, Le Sage.

كَمَا أَرْسَلْنَا فِيكُمْ رَسُولًا مِّنكُمْ يَتْلُو عَلَيْكُمْ آيَاتِنَا وَيُزَكِّيكُمْ وَيُعَلِّمُكُمُ الْكِتَابَ

وَالْحِكْمَةَ وَيُعَلِّمُكُم مَّا لَمْ تَكُونُوا تَعْلَمُونَ

(2:151) De même, Nous vous avons envoyé un messager parmi vous qui vous récite Nos versets, vous purifie, et vous enseigne le livre et la sagesse, et vous enseigne ce que vous ne saviez point.

وَيُعَلِّمُهُ الْكِتَابَ وَالْحِكْمَةَ وَالتَّوْرَاةَ وَالْإِنجِيلَ

(3:48) Et Il (Dieu) lui (Jésus) enseignera le livre et la sagesse, la Thora et l’évangile.

وَإِذْ أَخَذَ اللَّهُ مِيثَاقَ النَّبِيِّينَ لَمَا آتَيْتُكُم مِّن كِتَابٍ وَحِكْمَةٍ ثُمَّ جَاءَكُمْ

رَسُولٌ مُّصَدِّقٌ لِّمَا مَعَكُمْ لَتُؤْمِنُنَّ بِهِ وَلَتَنصُرُنَّهُ

قَالَ أَأَقْرَرْتُمْ وَأَخَذْتُمْ عَلَىٰ ذَٰلِكُمْ إِصْرِي قَالُوا أَقْرَرْنَا

قَالَ فَاشْهَدُوا وَأَنَا مَعَكُم مِّنَ الشَّاهِدِينَ

(3:81) Et Quand Dieu a scellé l’alliance des prophètes [Il a dit] : « Voici ce que Je vous ai confié du livre et de la sagesse. Par la suite, un messager vous parviendra, confirmant ce qui était en votre possession : Vous devez croire en lui et lui apporter votre soutien. » Il s’écria : « Acceptez-vous de recevoir la lourde responsabilité dont Je vous investis ? » Ils répondirent : « Nous acceptons. » Il reprit : « Alors prêtez serment ! Et Je suis témoin parmi vous ! »

Quel est le lien évident entre « la sagesse » et « les hadiths » dans les versets ci-dessus alors que ces derniers n’y sont même pas mentionnés ? Absolument aucun, bien sûr. J’aurais pourtant une question à poser aux personnes qui prétendent cela : Dans les hadiths qui prônent la lapidation de l’adultère, de tuer l’apostat, d’exciser les femmes, etc... - en bref tous les hadiths horribles « autres que Dieu et Ses versets » (45:6) qui contredisent les lois coraniques et salissent l’islam - où est donc la soi-disant « sagesse » ?

Si on donne le coran à un égaré, que va-t-il faire avec le livre de Dieu ? Il lui manque de toute évidence la sagesse, et si Dieu ne la lui donne pas, il demeurera dans l’ignorance. C’est pour cela que Dieu précise qu’Il donne à la fois « le livre et la sagesse », car les livres de Dieu (le coran, la thora, l’évangile) sont absolument inutiles sans la sagesse. Nous voyons en 3:48 et 3:81 que non seulement Dieu enseigne « le livre et la sagesse » à Ses messagers, mais qu’ensuite les messagers enseignent à leur tour « le livre et la sagesse » aux croyants (2:129, 2:151). « La sagesse » est un don de Dieu immatériel et inquantifiable et est l’exacte opposée de ce à quoi mènent « les hadiths autres que Dieu et Ses versets » (45:6). Simples croyants ou messagers, nous avons tous besoin de sagesse pour comprendre le livre de Dieu.

4.3 Le messager est un bien bel exemple

لَّقَدْ كَانَ لَكُمْ فِي رَسُولِ اللَّهِ أُسْوَةٌ حَسَنَةٌ لِّمَن كَانَ

يَرْجُو اللَّهَ وَالْيَوْمَ الْآخِرَ وَذَكَرَ اللَّهَ كَثِيرًا

(33:21) Et assurément, le messager de Dieu représente à votre égard un bien bel exemple, pour quiconque espère en Dieu et au jour ultime, et commémore Dieu fréquemment.

Ce verset est souvent détourné de son contexte par les sunnites qui prétendent que si le messager (notre saint prophète Mohammed) est « un bien bel exemple », il faut donc suivre les hadiths du prophète. Le problème avec les hadiths est qu’ils ont, pour les plus anciens, été mis par écrit pour la première fois deux siècles après sa mort, et manquent par définition totalement de fiabilité. Ils sont tout simplement inauthentiques, et nous avons vu que de toute façon, le coran nous défend formellement de « croire en tout hadith autre que Dieu et Ses versets » (45:6). Il faut donc se soumettre à Dieu et les rejeter. Lorsque Dieu nous indique que le messager est un bien bel exemple, Il parle des centaines d’hadiths authentiques et actions du prophète décrits directement dans le saint coran. Par exemple, en 33:21, le contexte est celui d’une bataille où le prophète s’est conduit de façon exemplaire, et Dieu nous invite à nous inspirer de son exemple.

En 60:4, Dieu indique également qu’Abraham est un « bien bel exemple », et cela ne signifie bien sûr pas qu’il faille suivre des hadiths d’Abraham autres que ceux décrits dans le livre de Dieu (qui n’existent même pas d’ailleurs). Dieu nous invite simplement à nous inspirer de sa conduite exemplaire décrite dans le verset où Abraham et les siens dénoncent les incrédules et leurs vaines idoles et les enjoignent de ne croire qu’en Dieu seul. Une fois de plus, nous voyons bien que les sunnites déforment le sens des versets coraniques pour détourner les gens du droit chemin, en l’occurrence pour suivre des « hadiths autres que Dieu et Ses versets » (45:6).

4.4 « Obéissez à Dieu et à Son messager »

Maintes fois dans le coran, Dieu nous intime l’ordre d’obéir à Dieu et à son messager. Exemple :

قُلْ أَطِيعُوا اللَّهَ وَالرَّسُولَ فَإِن تَوَلَّوْا فَإِنَّ اللَّهَ لَا يُحِبُّ الْكَافِرِينَ

(3:32) Proclame [Ô Mohammed] : « Obéissez à Dieu et au messager ». Et s’ils se détournent, alors, en vérité, Dieu n’aime pas les incrédules.

مَّن يُطِعِ الرَّسُولَ فَقَدْ أَطَاعَ اللَّهَ وَمَن تَوَلَّىٰ فَمَا أَرْسَلْنَاكَ عَلَيْهِمْ حَفِيظًا

(4:80) Quiconque obéit au messager obéit assurément à Dieu. Et quiconque se détourne, Nous ne t’avons pas envoyé comme étant leur gardien.

De même que dans la section précédente, « Obéir à Dieu et à Son messager » ne veut en aucun cas dire qu’il faille suivre des hadiths douteux mis par écrit plus de deux cent ans après la mort du prophète Mohammed, et qui contredisent souvent le coran.

Comme nous le voyons en 4:80, obéir au messager est obéir à Dieu, car dans le coran, Dieu met directement Ses propres mots dans la bouche de Mohammed. 332 fois dans le coran, Dieu donne l’ordre à Mohammed de dire des choses spécifiques, et lui ordonne : « Qoul » (قُلْ = « Dis ! », « proclame ! »), suivi d’une phrase qu’il n’a d’autre choix que de répéter mot pour mot, par exemple en 3:32 ci-dessus. Ces paroles n’ont rien à voir avec les paroles de Mohammed; ce sont les paroles de Dieu :

قُلْ أَطِيعُوا اللَّهَ وَالرَّسُولَ

(3:32) Proclame [Ô Mohammed] : « Obéissez à Dieu et au messager »...

Voilà pourquoi obéir au prophète est obéir à Dieu (4:80). Bien sûr, lorsque le prophète était vivant, les croyants devaient en toute occasion obéir au prophète, et non pas seulement quand il récitait des versets du coran. Mais lorsque ce dernier est décédé, et du fait que Dieu a décrété que le Coran est pleinement détaillé (6:114), et qu’Il nous a interdit de croire en tout « hadith autre que Dieu et Ses versets » (45:6), les vrais croyants se conforment à l’ordre de Dieu et se contentent du coran pleinement détaillé et de ses lois que rien ne peut abroger (6:115). D’autre part, le prophète lui-même suivait le coran exclusivement, et il ne faisait qu’enseigner aux croyants la même chose :

وَإِذَا لَمْ تَأْتِهِم بِآيَةٍ قَالُوا لَوْلَا اجْتَبَيْتَهَا قُلْ إِنَّمَا أَتَّبِعُ مَا يُوحَىٰ إِلَيَّ

مِن رَّبِّي هَٰذَا بَصَائِرُ مِن رَّبِّكُمْ وَهُدًى وَرَحْمَةٌ لِّقَوْمٍ يُؤْمِنُونَ

(7:203) Et lorsque tu ne leur amènes point un verset (par exemple pour répondre à leurs questions), ils disent : « Pourquoi n’en as-tu pas inventé un ? ». Proclame [Ô Mohammed] : « Je suis exclusivement ce qui m’a été révélé de la part de mon Seigneur ! ». Ceci est un éclaircissement de la part de votre Seigneur, et un guide et une miséricorde pour les gens qui croient.

Nous voyons ici que le prophète n’avait pas le droit d’inventer ou de changer quoi que ce soit en plus des versets de Dieu. Il était donc strictement impossible qu’il ait par la suite changé la loi coranique en matière d’adultère par exemple, en la remplaçant par la peine de mort par lapidation comme le prétendent les sunnites (hadith Muslim, livre 17, N° 4191) ; autrement, il aurait été mis à mort immédiatement par Dieu, et aurait fini en enfer. La preuve :

وَلَوْ تَقَوَّلَ عَلَيْنَا بَعْضَ الْأَقَاوِيلِ

(69:44) Et s’il (Mohammed) avait fabriqué le moindre propos à notre sujet,

لَأَخَذْنَا مِنْهُ بِالْيَمِينِ

(69:45) Nous l’aurions saisi par la main droite.

ثُمَّ لَقَطَعْنَا مِنْهُ الْوَتِينَ

(69:46) Ensuite, nous lui aurions tranché l’aorte.

وَإِن كَادُوا لَيَفْتِنُونَكَ عَنِ الَّذِي أَوْحَيْنَا إِلَيْكَ لِتَفْتَرِيَ عَلَيْنَا غَيْرَهُ وَإِذًا لَّاتَّخَذُوكَ خَلِيلًا

(17:73) Ils t’ont [Ô Mohammed] presque détourné de ce que nous t’avons révélé, afin que tu inventes à notre sujet autre chose que lui (le coran) ; et ils t’auraient alors considéré comme un ami

وَلَوْلَا أَن ثَبَّتْنَاكَ لَقَدْ كِدتَّ تَرْكَنُ إِلَيْهِمْ شَيْئًا قَلِيلًا

(17:74) Et s’il n’était que Nous ne t’avions pas raffermi, tu te serais assurément incliné quelque soit peu en leur faveur.

إِذًا لَّأَذَقْنَاكَ ضِعْفَ الْحَيَاةِ وَضِعْفَ الْمَمَاتِ ثُمَّ لَا تَجِدُ لَكَ عَلَيْنَا نَصِيرًا

(17:75) Nous t’aurions fait alors goûter le double [de la punition] dans ce monde, et le double [après] la mort. Tu n’aurais trouvé alors aucun protecteur contre Nous.

Autrement dit, si Mohammed avait par exemple eu le malheur de décréter la peine de mort par lapidation pour adultère comme le prétendent les sunnites (ce qu’il n’aurait jamais fait car c’était un homme bon et au cœur pur), au lieu de la loi coranique de 100 coups de fouets décrétée par Dieu en 24:2, l’artère de son cœur aurait été tranchée pour avoir désobéi à Dieu et avoir fabriqué un hadith autre que Dieu et Ses versets, et il aurait été jeté en enfer. Les incrédules sunnites qui croient en de telles lois devraient être pétrifiés de peur en lisant tous ces versets qui dénoncent les hadiths et fabrications extra-coraniques, mais ont-ils seulement la foi pour perpétrer et perpétuer de telles mensonges et lois sataniques ?

4.5 Croire en une partie du livre et en rejeter le reste

Suivre les hadiths est se mettre en position d’accepter le coran partiellement, et de le rejeter chaque fois que des hadiths le contredisent, et prétendant que les hadiths abrogent parfois le coran:

ثُمَّ أَنتُمْ هَٰؤُلَاءِ تَقْتُلُونَ أَنفُسَكُمْ وَتُخْرِجُونَ فَرِيقًا مِّنكُم مِّن دِيَارِهِمْ تَظَاهَرُونَ عَلَيْهِم بِالْإِثْمِ وَالْعُدْوَانِ وَإِن يَأْتُوكُمْ أُسَارَىٰ تُفَادُوهُمْ وَهُوَ مُحَرَّمٌ عَلَيْكُمْ إِخْرَاجُهُمْ أَفَتُؤْمِنُونَ بِبَعْضِ الْكِتَابِ وَتَكْفُرُونَ بِبَعْضٍ فَمَا جَزَاءُ مَن يَفْعَلُ ذَٰلِكَ مِنكُمْ إِلَّا خِزْيٌ فِي الْحَيَاةِ الدُّنْيَا وَيَوْمَ الْقِيَامَةِ يُرَدُّونَ إِلَىٰ أَشَدِّ الْعَذَابِ وَمَا اللَّهُ بِغَافِلٍ عَمَّا تَعْمَلُونَ

(2:85) Ensuite, vous vous entretuez, et vous chassez certains parmi vous de leurs foyers, et vous liguez contre eux dans le péché et l’oppression, et s’ils tombent captifs entre vos mains, vous les rançonnez, alors qu’il vous était interdit de les chasser. Alors ! Croyez-vous en une partie du livre et rejetez-vous en le reste ? Et alors ! Quelle récompense mérite quiconque parmi vous agit de la sorte si ce n’est la disgrâce dans la vie de ce monde, ainsi que le jour de la résurrection ?! Ils seront assignés au châtiment le plus sévère ! Et Dieu n’est certes pas inconscient de ce que vous faites.

Tout cela vous semble-t-il familier ? Toutes les tueries au nom d’une cause injuste (le sunnisme et le chiisme), et le fait que les chrétiens et adeptes d’autres religions soient chassés de leurs foyers, rançonnés ou décapités chaque fois qu’ils tombent entre les mains des terroristes sunnites.

5. Quatre exemples « d’hadiths autres que Dieu et ses versets » qui démontrent que la loi de satan a pris le pas sur la loi de Dieu (le coran) dans l’islam sunnite :

5.1. Peine de mort pour Adultère par lapidation: Rapporté par Sahih Muslim, livre 17, N° 4191:

'Ubada b. as-Samit a rapporté que le messager de Dieu (Que la paix soit sur lui) a dit : « Suis mon enseignement, suis mon enseignement. Allah a ordonné à leur égard: Quand un homme non marié est coupable d’adultère avec une femme non mariée, ils sont punis de 100 coups de fouets et sont bannis pour une année. Et si un homme marié commet l’adultère avec une femme mariée, ils sont punis de 100 coups de fouets et sont lapidés à mort.

La lapidation pour adultère contredit et bafoue la loi de Dieu (le saint coran) :

الزَّانِيَةُ وَالزَّانِي فَاجْلِدُوا كُلَّ وَاحِدٍ مِّنْهُمَا مِائَةَ جَلْدَةٍ وَلَا تَأْخُذْكُم بِهِمَا رَأْفَةٌ فِي دِينِ

اللَّهِ إِن كُنتُمْ تُؤْمِنُونَ بِاللَّهِ وَالْيَوْمِ الْآخِرِ وَلْيَشْهَدْ عَذَابَهُمَا طَائِفَةٌ مِّنَ الْمُؤْمِنِينَ

(24:2) [Pour ce qui est de] de la fornicatrice/femme adultère (azzâniyatou) et du fornicateur/mari adultère (azzânî), fouettez chacun d’eux de cent coups de fouet, et ne soyez point épris de pitié pour eux dans l'exécution de la loi de Dieu, si vous croyez en Dieu et au Jour ultime. Et qu'un groupe de croyants soit témoin de leur (duel = tous les deux) châtiment.

Aucun verset du Coran ne fait la distinction entre l’adultère et la fornication: Mariés ou pas, les deux coupables sont punis ensemble de 100 coups de fouet, conformément à 24:2: « Et qu'un groupe de croyants soit témoin de leur châtiment » (leur = pluriel duel).

Il s’agit d’une loi globale (le Coran est pleinement détaillé : 6:114-115), car il va de soi qu’un homme marié peut avoir des relations extraconjugales avec une femme mariée ou non, et vice versa, de même que deux personnes non mariées: Dans tous les cas de figure, la punition est la même : 100 coups de fouet (modérés) pour les deux coupables mariés ou non dans une société islamique.

La loi coranique en matière d’adultère et de fornication est sévère car le mariage (et la famille) est une institution sacrée en islam et le tissu de la société musulmane. L’islam est là pour garantir la paix, la fidélité, la tranquillité et la confiance dans la société et les foyers. Les deux conjoints investissent leur vie et leur avenir, ainsi que ceux de leurs enfants, dans un mariage : Tous ont droit à la paix et la stabilité, et un vrai croyant et une vraie croyante ne détruisent pas leur mariage et leur famille pour un vil acte d’adultère.

Châtiment pour adultère: On ne peut diviser la mort par deux:

وَمَن لَّمْ يَسْتَطِعْ مِنكُمْ طَوْلًا أَن يَنكِحَ الْمُحْصَنَاتِ الْمُؤْمِنَاتِ فَمِن مَّا مَلَكَتْ أَيْمَانُكُم مِّن فَتَيَاتِكُمُ الْمُؤْمِنَاتِ وَاللَّهُ أَعْلَمُ بِإِيمَانِكُم بَعْضُكُم مِّن بَعْضٍ فَانكِحُوهُنَّ بِإِذْنِ أَهْلِهِنَّ وَآتُوهُنَّ أُجُورَهُنَّ بِالْمَعْرُوفِ مُحْصَنَاتٍ غَيْرَ مُسَافِحَاتٍ وَلَا مُتَّخِذَاتِ أَخْدَانٍ فَإِذَا أُحْصِنَّ فَإِنْ أَتَيْنَ بِفَاحِشَةٍ فَعَلَيْهِنَّ نِصْفُ مَا عَلَى الْمُحْصَنَاتِ مِنَ الْعَذَابِ ذَٰلِكَ لِمَنْ خَشِيَ الْعَنَتَ مِنكُمْ وَأَن تَصْبِرُوا خَيْرٌ لَّكُمْ وَاللَّهُ غَفُورٌ رَّحِيمٌ

(4:25) Et quiconque d’entre vous n’est pas en mesure de se permettre d’épouser des femmes libres (mouhsanat = femmes libres, non esclaves) croyantes (mouwminati = personnes qui pratiquent la religion musulmane), alors [prenez une épouse] parmi les jeunes filles croyantes que vous possédez (lit. « avec vos mains droites » = sous le joug de l’esclavage). Dieu connaît [la nature de] votre foi, les uns comme les autres, alors épousez-les avec l'autorisation de leur famille, et décernez-leur la dot qui leur revient de façon équitable; [elles doivent être] vertueuses et non pas se livrer à l’immoralité, et ne pas s’attribuer d’amants. Si une fois mariées, elles se rendent coupables d’un acte d’immoralité (dans le contexte, l'adultère) (atayna bifahichatin), elles reçoivent la moitié du châtiment qui revient aux femmes libres (mouhsanat = femmes non esclaves, mariées ou non, pas forcement musulmanes dans l’absolu selon la définition stricte de mouhsanat) (100/2 = 50 coups de fouet). Ceci est à l’intention de quiconque parmi vous craint le pêché; et afin que vous soyez patients; c’est mieux pour vous, car Dieu est Celui qui protège, le Miséricordieux.

4:25 prouve une fois de plus de façon certaine que la lapidation est une loi païenne inspirée par satan le réprouvé. Il est impossible de diviser la mort (la lapidation est clairement une peine de mort) par deux (100/2 = 50 coups de fouet, mais diviser la mort par deux est une impossibilité absolue) et c’est la preuve que les nombreux hadiths qui prônent la lapidation en cas d’adultère sont des lois sataniques en pleine contradiction avec la parole de Dieu.

Alors, de quel coté êtes-vous ? Du coté de Dieu et Ses versets (le coran pleinement détaillé et les lois qui y sont édictées), ou de celui de satan le réprouvé et de ses lois abjectes décrites dans les « hadiths autres que Dieu et Ses versets » (45:6), telles que la lapidation, et lesquelles mènent tout droit en enfer ?

Croire et pratiquer le bien : C’est ça l’essence et le vrai visage de l’islam, et pas tuer des gens à coup de pierre. Voyez-vous la foi et la pratique du bien au cœur des lois sunnites qui prônent des lois horribles et radicalement contraires à celles du coran ? Aurez-vous le courage de répondre à cette question en écoutant votre cœur et dans la crainte référentielle de Dieu ?

بَلَىٰ مَن كَسَبَ سَيِّئَةً وَأَحَاطَتْ بِهِ خَطِيئَتُهُ فَأُولَٰئِكَ أَصْحَابُ النَّارِ هُمْ فِيهَا خَالِدُونَ

(2:81) Assurément, quiconque accumule les mauvaises actions, et se laisse cerner par ses péchés : Tels sont ceux qui seront les compagnons du feu, où ils résideront perpétuellement.

وَالَّذِينَ آمَنُوا وَعَمِلُوا الصَّالِحَاتِ أُولَٰئِكَ أَصْحَابُ الْجَنَّةِ هُمْ فِيهَا خَالِدُونَ

(2:82) Et ceux qui croient et pratiquent le bien, tels sont ceux qui seront les compagnons du paradis, où ils résideront perpétuellement.

Le paradis ou l’enfer, où voulez-vous terminer ? C’est une question de choix, et c’est une question de cœur. Qui sème le mal récolte le mal, et qui sème le bien récolte le bien. La vie est aussi simple que cela. Quiconque écoute son cœur ne peut suivre la voie du sunnisme ou du chiisme et trouvera refuge dans la pureté du coran qui est le seul vrai message de l’islam.

5.2. Peine de mort pour apostasie: Sahih Bukhary 9/57

Mohammed a dit: « Quiconque abandonne la religion musulmane, tue-le. »

Dieu Tout Puissant a dit :

لَا إِكْرَاهَ فِي الدِّينِ قَد تَّبَيَّنَ الرُّشْدُ مِنَ الْغَيِّ فَمَن يَكْفُرْ بِالطَّاغُوتِ وَيُؤْمِن

بِاللَّهِ فَقَدِ اسْتَمْسَكَ بِالْعُرْوَةِ الْوُثْقَىٰ لَا انفِصَامَ لَهَا وَاللَّهُ سَمِيعٌ عَلِيمٌ

(2:256) Point de contrainte en religion : La voie droite s’est distinguée de l’égarement. Ainsi, quiconque rejette les vaines idoles et croit en Dieu aura en toute certitude saisi le lien le plus ferme qui soit, celui qui ne rompt jamais. Dieu est Audient, Omniscient.

Si une personne décide de quitter l’islam, c’est son problème. Elle n’encoure aucune peine coranique, et son sort dépend de Dieu dans ce monde et dans l’au delà.

Beaucoup de Sunnites, surtout ceux qui suivent l’école chaféite, pratiquent la mutilation génitale féminine, conformément par exemple au hadith ci-dessous :

5.3 Excision féminine (Mutilation génitale féminine) : Hadith Rapporté par Umm 'Atiyyah:

"Une femme pratiquait des excisions à Médine. Le prophète (que la paix soit sur lui) lui demanda: « Quand tu pratiques l’excision, ne coupe pas trop sévèrement car c’est préférable pour la femme et plus désirable pour le mari ».

Le coran est pleinement détaillé (6:114, 7:52, 10:37) et cette loi ne fait pas partie du coran. C’est donc est une loi païenne qui n’a rien à voir avec l’islam. Daech, le soi disant « état islamique », s’apprêtait en 2015 à exciser quatre millions de femmes en Irak et en Syrie, au nom de ce hadith autre que Dieu et Ses versets (45:6). Les quatre écoles de référence de l’islam sunnite sont unanimement d’accord que la mutilation génitale féminine est au minimum une bonne chose : L’excision est recommandée (non obligatoire) dans l’école malékite et hanbalite ; elle est « sounna » (fortement recommandée) dans l’école hanafite, et obligatoire dans l’école shaféite. C’est pour cette raison que par exemple dans un grand pays comme l’Egypte qui suit essentiellement l’école shaféite, l’immense majorité des femmes musulmanes sont excisées (plus de 90%!). L’organisation mondiale de la santé estime en 2015 que 125 millions de femmes dans le monde, pour l’essentiel musulmanes, sont victimes de la mutilation génitale féminine.

5.4 Mettre à mort la personne qui refuse de faire sa prière rituelle

Les quatre écoles de référence de l’islam sunnite sont unanimes qu’il faut exécuter une personne qui refuse de faire la prière rituelle :

D’après l’imam Malik (qui a créé l’école Malékite), si un musulman refuse de faire les prières rituelles journalières (salât), elle est mise en observation jusqu'à la prière suivante, et est exécutée si elle continue à refuser de faire sa prière.

La loi coranique :

لَا إِكْرَاهَ فِي الدِّينِ

« Point de contrainte en religion... » (2:256)

S’il est vrai que la prière rituelle est absolument obligatoire pour tout musulman dans le coran (voir l’article « salât coranique »), une personne n’encoure absolument aucune forme de châtiment hormis le fait de choisir de s’auto-exclure de facto de la communauté musulmane. Si une personne refuse de faire sa prière, elle n’est tout simplement pas « musulmane » (lit. « soumise à Dieu ») d’après le coran ; elle ne peut servir de témoin en matière de justice (5:106), et n’a pas le droit de fréquenter une mosquée (5:12, 9:18, 5:55).

6. Est-il vrai que certains hadiths abrogent le coran?

Pleinement conscients que les hadiths contredisent régulièrement le coran, les oulémas sunnites n’ont d’autre choix pour tenter de se convaincre de la véracité des hadiths que de prétendre que certains abrogent certaines lois coraniques. C’est par exemple le cas lorsqu’ils tentent de justifier la loi de la lapidation (c.a.d., tuer à coups de pierre) pour adultère, laquelle provient de plusieurs « hadiths sahih » (hadiths forts), ce qui contredit bien évidemment la loi coranique comme on l’a étudié en détail plus tôt.

وَاللَّاتِي يَأْتِينَ الْفَاحِشَةَ مِن نِّسَائِكُمْ فَاسْتَشْهِدُوا عَلَيْهِنَّ أَرْبَعَةً مِّنكُمْ فَإِن شَهِدُوا

فَأَمْسِكُوهُنَّ فِي الْبُيُوتِ حَتَّىٰ يَتَوَفَّاهُنَّ الْمَوْتُ أَوْ يَجْعَلَ اللَّهُ لَهُنَّ سَبِيلًا

(4:15) Celles de vos femmes qui commettent l’immoralité, alors appelez quatre témoins contre elles, et s’ils témoignent [contre elles], confinez les dans leurs maisons jusqu'à leur mort, ou jusqu'à ce que Dieu trouve une issue pour elles.

Commentaire du verset 4:15 du Coran, nouvelle traduction du sens de ses versets, par Mohammed Chiadmi (en rouge ci-dessous):

« Dieu leur offre une autre issue : ce verset a été abrogé par la sunna dans un hadith sahîh rapporté par Muslim (sahih Muslim bi sharh an-Nawâwî, tome 11, p. 154). D’après ce hadith, la fornication est punie par la peine citee dans la souraet 24/2 ; et l’adultère, par la lapidation, et non par la peine prévue initialement dans ce verset. »

Le grand malheur pour ceux qui prétendent que certains hadiths abrogent le coran est que Dieu proclame en personne dans le coran que rien ne peut l’abroger :

وَلَقَدْ كُذِّبَتْ رُسُلٌ مِّن قَبْلِكَ فَصَبَرُوا عَلَىٰ مَا كُذِّبُوا وَأُوذُوا حَتَّىٰ

أَتَاهُمْ نَصْرُنَا وَلَا مُبَدِّلَ لِكَلِمَاتِ اللَّهِ وَلَقَدْ جَاءَكَ مِن نَّبَإِ الْمُرْسَلِينَ

(6:34) Certes, des messagers ont été rejeté avant toi (Ô Mohammed) ; mais ils furent patients au sujet des raisons pour lesquelles ils étaient rejetés et persécutés jusqu'à ce que notre secours ne leur parvienne. Rien ne peut abroger les paroles de Dieu ; et assurément, certaines nouvelles des messagers te sont déjà parvenues.

أَفَغَيْرَ اللَّهِ أَبْتَغِي حَكَمًا وَهُوَ الَّذِي أَنزَلَ إِلَيْكُمُ الْكِتَابَ مُفَصَّلًا وَالَّذِينَ آتَيْنَاهُمُ الْكِتَابَ يَعْلَمُونَ أَنَّهُ مُنَزَّلٌ مِّن رَّبِّكَ بِالْحَقِّ فَلَا تَكُونَنَّ مِنَ الْمُمْتَرِينَ

(6:114) Devrais-je chercher autre que Dieu comme juge, alors qu’Il est celui qui a révélé le livre pleinement détaillé ?! Et ceux à qui Il a donné le livre savent qu’il a été révélé par ton seigneur en toute vérité ; alors ne soit pas du nombre de ceux qui doutent.

وَتَمَّتْ كَلِمَتُ رَبِّكَ صِدْقًا وَعَدْلًا لَّا مُبَدِّلَ لِكَلِمَاتِهِ وَهُوَ السَّمِيعُ الْعَلِيمُ

(6:115) La parole de ton Seigneur s’est accomplie à force de vérité et de justice. Rien ne peut abroger Ses paroles, Il est l’Audient, l’Omniscient.

وَاتْلُ مَا أُوحِيَ إِلَيْكَ مِن كِتَابِ رَبِّكَ لَا مُبَدِّلَ لِكَلِمَاتِهِ وَلَن تَجِدَ مِن دُونِهِ مُلْتَحَدًا

(18:27) Et récite ce qui t’as été inspiré du livre par ton Seigneur. Rien ne peut abroger Ses paroles, et tu ne pourras trouver en dehors de Lui aucun refuge.

Les sunnites et les shiites ne font autre que de défier Dieu Tout Puissant en insistant que certains hadiths abrogent les lois du coran, par exemple avec la lapidation de l’adultère.

Conclusion

Toute personne douée d’un cœur pur, croyante ou pas, ne peut être que choquée par des centaines de hadiths trouvés dans les compilations sunnites, et nous n’en avons donné que quelques brefs exemples dans cette étude. Dieu savait que des gens se réclamant de l’islam la pervertirait par des sources (hadiths) extra-coraniques et les versets de Dieu parlent d’eux-mêmes :

أَوَلَمْ يَنظُرُوا فِي مَلَكُوتِ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضِ وَمَا خَلَقَ اللَّهُ مِن شَيْءٍ

وَأَنْ عَسَىٰ أَن يَكُونَ قَدِ اقْتَرَبَ أَجَلُهُمْ فَبِأَيِّ حَدِيثٍ بَعْدَهُ يُؤْمِنُونَ

(7:185) Pourquoi ne contemplent-ils pas le royaume des cieux et de la terre et ce que Dieu a créé à partir de toute chose ? Et il se peut que, de surcroit, leur terme soit proche ! Alors, en quel HADITH au delà de celui-ci (le coran) croient-ils ?!

تِلْكَ آيَاتُ اللَّهِ نَتْلُوهَا عَلَيْكَ بِالْحَقِّ فَبِأَيِّ حَدِيثٍ بَعْدَ اللَّهِ وَآيَاتِهِ يُؤْمِنُونَ

(45:6) Ce sont les versets de Dieu que Nous te récitons en toute vérité. En quel HADITH autre que Dieu et Ses versets croient-ils ?

Ceux qui suivent « les hadiths autres que Dieu et Ses versets » (45:6) prétendent que certains versets du coran attestent du fait que les hadiths font partie de l’islam, un très bon exemple étant le verset 59:7 :

مَّا أَفَاءَ اللَّهُ عَلَىٰ رَسُولِهِ مِنْ أَهْلِ الْقُرَىٰ فَلِلَّهِ وَلِلرَّسُولِ وَلِذِي الْقُرْبَىٰ وَالْيَتَامَىٰ وَالْمَسَاكِينِ وَابْنِ السَّبِيلِ كَيْ لَا يَكُونَ دُولَةً بَيْنَ الْأَغْنِيَاءِ مِنكُمْ وَمَا آتَاكُمُ الرَّسُولُ فَخُذُوهُ وَمَا نَهَاكُمْ عَنْهُ فَانتَهُوا وَاتَّقُوا اللَّهَ إِنَّ اللَّهَ شَدِيدُ الْعِقَابِ

(59:7) Ce que Dieu a octroyé à Son messager (c.à.d. le butin) aux dépends du peuple des cités appartient à Dieu et à Son messager, la famille proche, les orphelins, les nécessiteux, et les voyageurs en état de vulnérabilité financière, afin que cela ne demeure pas la mainmise des riches parmi vous ; et quoi que vous donne le messager, prenez-le, et quoi qu’il vous interdise, restez-en à l’écart. Et craignez Dieu ! En vérité, Dieu est sévère en matière de rétribution.

Les sunnites citent typiquement ce verset hors contexte, et nous avons prouvé que ce verset est directement lié à 8:41, qui explique que 20% des butins de guerre doivent être payés au titre de la zakât, le reste étant distribué par le prophète. Voilà la vraie raison pour laquelle il est écrit que « quoi que vous donne le messager, prenez-le, et quoi qu’il vous interdise, restez-en à l’écart ». Prétendre que cela s’applique aux hadiths est un mensonge qui consiste à extraire un sens complètement différent de celui du coran pour tenter de faire accepter le fait de suivre des « hadiths autres que Dieu et Ses versets » (45:6). « Déformer les paroles [de Dieu] hors de leur contexte » est condamné sans appel en 5:13, et nous avons révélé d’autres types de manipulations semblables dans l’article.

Le fait que tant de hadiths contredisent les versets du coran implique que les sunnites sont amenés par définition à « croire en une partie du livre et a en rejeter le reste » (2 :85), puisqu’ils prétendent que les hadiths abrogent certaines lois coraniques.

Nous avons cité les exemples de la lapidation pour adultère, la peine de mort pour apostasie et refuser de faire la prière, ainsi que l’excision, toutes ces lois étant en contradiction flagrante avec le coran pleinement détaillé. En dépit de cela, les quatre écoles de référence du sunnisme (malékite, hanbalite, hanafite, et shaféite) sont unanimement d’accord que ces lois sataniques sont partie intégrante de l’islam. Les savants sunnites croient que certains hadiths abrogent le coran, conscients des profondes contradictions ! Dieu désavouent haut et fort ces croyances païennes et proclame que « rien n’abroge Ses paroles » (6:34, 6:114-115, 18:27).

Si vous connaissiez un tueur en série qui tuent des gens à coups de pierres, exécute toute personne qui change de religion ou ne fait pas la prière, mutile sexuellement les femmes, confiriez-vous à un tel monstre l’interprétation de la loi et des pratiques religieuses dans votre société ? Y aurait-il quelque sombre raison après sa mort de sauvegarder tout ou partie des lois qu’il a inventées et qui ont justifiées ses crimes, en plus du fait que ces lois aient été inspirées de traditions orales plus que contestables retranscrites des siècles après la mort du prophète et qui contredisent le Coran?

Les hadiths et la sounna défigurent l’Islam et c’est la raison pour laquelle beaucoup de soi-disant pays musulman vivent dans la guerre, la pauvreté, la dictature et la corruption: Parce qu’ils ont troqué la parole de Dieu au profit « d’hadiths autres que Dieu et Ses versets » (45:6), c'est-à-dire des lois d’origine satanique. Et c’est également pourquoi le prophète les reniera le jour du jugement pour avoir déserté le coran (25:30). Chaque fois qu’un dictateur est renversé, c’est la guerre civile, et l’on voit la dictature religieuse sunnite ou chiite qui tente de s’imposer à la place, ce qui entraîne encore plus de misère et de corruption. Dieu ne peut accorder la paix et le bonheur à ceux qui corrompent Sa parole (le coran) et préfèrent suivre le chemin des ténèbres.

Ceux qui refusent de purifier leur foi en abandonnant complètement les hadiths et la sounna, ou cherchent à faire des compromis, ne feront jamais qu’enlever le cancer partiellement. La maladie continuera de se propager et leur religion demeurera, tant qu’elle subsistera, une religion corrompue en phase terminale. L’Islam sunnite et shiite sont des religions horribles. Cela n’affectera jamais l’extraordinaire beauté du message de paix de l’Islam tel qu’il est décrit directement dans le Saint Coran.

 

Source : Hadiths, l'islam défiguré

 

 

Les articles n'engagent que leur auteur. D'autres points de vue peuvent figurer en bas de chaque article.

 

 


Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/mohamed6/public_html/libraries/gantry/core/renderers/gantrymodulesrenderer.class.php on line 85