Deprecated: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in /home/mohamed6/public_html/libraries/f0f/less/less.php on line 1067

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/mohamed6/public_html/libraries/rokcommon/RokCommon/Service/ContainerImpl.php on line 460

Deprecated: Array and string offset access syntax with curly braces is deprecated in /home/mohamed6/public_html/plugins/system/gantry/functions.php on line 44

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/mohamed6/public_html/libraries/gantry/core/gantry.class.php on line 1043

Deprecated: implode(): Passing glue string after array is deprecated. Swap the parameters in /home/mohamed6/public_html/libraries/gantry/core/gantry.class.php on line 1044

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/mohamed6/public_html/libraries/rokcommon/RokCommon/Service/ContainerImpl.php on line 460
Mythologies Islamistes

Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/mohamed6/public_html/libraries/gantry/core/renderers/gantrymodulesrenderer.class.php on line 85
Vous êtes ici : Accueil DOSSIERS Traditions

super hero cheikh dukhani lbl

Par Cheikh Dukhani.

Avec l’aide probablement involontaire des médias occidentaux, par des simagrées et des déguisements loufoques à base de barbes, de turbans et de niqabs, les islamistes ont réussi à faire croire qu’ils représentaient l’islam pur, le vrai, l’authentique. Les autres musulmans seraient des modérés, partisans d’un islam dénaturé par des valeurs occidentales impies.

Mensonges ! Mensonges ! Mensonges ! Mensonges !

Combattre ces idées reçues mensongères est d’une importance capitale, aussi bien sur un plan politique que religieux. Les islamistes ne débarquent pas de notre histoire. Ils débarquent chez nous par les chaînes satellitaires. Ils sont étrangers à la Tunisie et étrangers à l’islam.
Oui, un mensonge de cette ampleur est possible. Les juifs ont aussi un « mouvement de renaissance » (haraket ennahdha). C’est la définition du sionisme par les sionistes. Menteurs, ils le sont aussi. Plus même. Eux aussi ils ont écrit leur propre religion et ont imposé leur « judaïsme ». Ils sont nés à peine plus d’un siècle et ont quasiment phagocyté leur religion. Eux aussi traitent d’anti juifs et d’antisémites ceux qui s’opposent à eux. Eux aussi ont obtenu le pouvoir en exploitant leur religion.
Lors des épisodes précédents, à la barbe et au nez des islamistes, Cheikh Dukhani, qui je le rappelle n’est pas plus Cheikh que n’importe quel musulman, a discuté de l’anti-islamité de la religion islamiste et établit la connexion entre les islamistes et l’idolâtrie tel que décrite dans le coran. Les islamistes ont écrit leur religion et elle n’a plus rien à voir avec celle du coran.
De la longue liste des versets cités par Cheikh Dukhani, on en citera trois à titre de rappel :
45-6 Telles sont les paroles de Dieu que nous te récitons et toute vérité, en quels autres Hadiths après Dieu et ses versets croiront t-ils
45.6.تِلْكَ آيَاتُ اللَّهِ نَتْلُوهَا عَلَيْكَ بِالْحَقِّ فَبِأَيِّ حَدِيثٍ بَعْدَ اللَّهِ وَآيَاتِهِ يُؤْمِنُونَ
7.3. Suivez ce qui vous a été révélé de la part de votre Seigneur et ne suivez aucun autre maître que Lui ! Mais c’est bien peu que vous vous en souveniez !
7.3.اتَّبِعُواْ مَا أُنزِلَ إِلَيْكُم مِّن رَّبِّكُمْ وَلاَ تَتَّبِعُواْ مِن دُونِهِ أَوْلِيَاء قَلِيلاً مَّا تَذَكَّرُونَ
28.87. Ne te laisse pas détourner par eux des versets de Dieu, maintenant qu’ils te sont parvenus ! Invite les hommes au culte de Dieu, et ne sois pas du nombre des idolâtres !
28.87.وَلَا يَصُدُّنَّكَ عَنْ آيَاتِ اللَّهِ بَعْدَ إِذْ أُنزِلَتْ إِلَيْكَ وَادْعُ إِلَى رَبِّكَ وَلَا تَكُونَنَّ مِنَ الْمُشْرِكِينَ
Dans le premier verset, il est difficile de voir autre chose qu’une interdiction en matière religieuse de tout ce qui est non coranique, indépendamment de toute notion d’authenticité, comme par exemple les livres de Tqalqil (« ont dit ») de Bukhari et de Muslim ainsi que le charabia servant de base à la charia au sens islamiste.
Dans le deuxième, il y a bien interdiction claire et nette de suivre tout ce qui est Cheikhs et Ayatollahs avec une opposition claire avec le fait de suivre le coran. Le ton particulièrement sceptique du verset qui s’adresse clairement à un lecteur musulman mérité d’être relevé.
Enfin, dans le troisième, s’écarter des versets du coran en matière religieuse est clairement assimilable à de l’idolâtrie. Ce que font allègrement les islamistes.
La caractéristique première de l’idolâtre est, selon le coran, le mensonge religieux. La religion islamiste, presque totalement extra-coranique, est venue pervertir l’islam à coups de mensonges sur Dieu et son prophète. D’après eux, parallèlement au coran, Dieu aurait décidé de transmettre tout un pan de sa religion par le tqalqil et nous demanderais de rechercher sa parole et sa vérité dans un immense tas de paroles douteuses rapportées par une nuée d’intermédiaires.
Dans cet article, nous allons faire un tout petit tour dans la genèse de cette religion, au travers deux de ses divinités et des mythologies qui leur ont été associées.
Levons donc un peu plus le voile sur la science rigolote d’authentification des Hadiths, sur deux de ses super héros et voyons ce qui se cache le plus souvent derrière la fameuse phrase :
«Le prophète a dit que : » que l’islamiste utilise pour hypnotiser et abrutir le musulman.

Mythologie islamistes : La divinité Bukhari.

Bukhari est un super héros dans la religion islamiste. Il est le rédacteur d’un des livres les plus sacrés pour la religion islamiste et l’un des inventeurs de la méthode dite scientifique d’authentification des hadiths. Cette méthode s’appuie en réalité sur la foi du Monsieur Bukhari en la bonne foi d’une chaine de colporteurs de propos s’étalant sur deux siècles et faisant intervenir une série de témoins morts et enterrés. Une science de certification des témoignages qui provoquerait une affreuse crise de rigolade dans n’importe quel tribunal moderne.
A partir d’une matière première de 600 000 Hadiths, dont 200 000 appris par cœur, Bukhari en a retenu 1% comme étant des Sahihs, c’est-à-dire du sûr à 100%.
Vous pouvez faire les calculs vous-mêmes, mais Cheikh Dukhani va rapporter ça à 20 ans (16 ans selon la mythologie).
Bukhari est donc un super Columbo qui a fait une moyenne de 80 enquêtes par jour consistant non seulement à trouver des nouveaux Hadiths mais aussi à les authentifier. Dans cette tâche, il n’avait même pas Google pour l’aider et se déplaçait lui-même. Après 13 Siècles, son livre de Sahihs est encore totalement d’actualité sans aucune mise à jour. On peut donc dire que même les jours où il n’a pas été en forme, il a fait zéro faute. Epoustouflant.
Mais Bukhari, grand pourfendeur des mensonges sur le prophète, aurait aussi une super mémoire. A raison de 5 hadiths par page, en recueillant l’équivalent d’un petit camion de 240 rames de 500 pages de papier A4, il a appris par cœur toute une quatre-quatre bâchée de 80 rames. Des mémoires de super héros comme ça, on en fait plus.
Un vrai surdoué du Hadith (Mythologie avancée : http://stehly.chez-alice.fr/viebukhari.htm).
Bien sûr les islamistes diront que c’est par manque de foi que certains peinent à croire en ses supers pouvoirs. Cheikh Dukhani, va donc mener l’enquête sur les superpouvoirs du super enquêteur à la super mémoire.

Test Bukhari N°1 : La super mémoire.

Dans ce Sahih, Bukhari affirme que le premier verset révélé est le 96-1.
Dans ce Sahih, Bukhari affirme que le premier verset révélé est le 74-1.
Dans ce Sahih, Bukhari affirme que le dernier verset révélé est le 4-93.
Dans ce Sahih, Bukhari affirme que le dernier verset révélé est le 4-176.
Dans ce Sahih, Bukhari affirme que le dernier verset révélé est aux environs du 5-3.
Evidemment, on n’en est plus à palabrer sur l’aspect contradictoire ou mensonger des Hadiths. Ce dont il est question ici est la mémoire de super mémoire. Alzheimer peut être ?

Test Bukhari N°2 : L’enquête sur la bonne foi des rapporteurs.

Dans ce Hadith Sahih du super Columbo du mensonge, untel a dit que untel a dit que Anas ibn Malek a dit que « le prophète (saws) avait l’habitude d’honorer une à une ses femmes à 13 heures et à 1 Heure du matin. Elles étaient 11 et le prophète avait l’énergie de 30 hommes. Selon Said ibn Katada, elles n’étaient que 9 ».
Après 25 ans de monogamie avec Khadija, à plus de 50 ans, que le prophète (saws) se soit défoulé autant avec un nombre de femmes que la science islamiste n’arrive pas à calculer (11-9 ?), pourrait paraître crédible à certains islamistes.
Mais le problème n’est pas là. On nous a rabâchés que l’analyse de l’isnad des sahihs (chaine des rapporteurs) était une affaire très sérieuse et que les hadiths, sous peine d’élimination, étaient rapportés en premier lieu par des compagnons dignes de foi qui étaient témoins oculaire des faits. Le Hadith est clairement un témoignage et non une citation du prophète.
La question est donc : Comment ont fait Anas ibn Malek et Said ibn Katada ?
Ce Sahih est une ignominie sur tous les plans, tout comme celui fixant l’âge d’Aisha à 6 ans lors de son mariage (voir réfutation sur wikipédia), avec les conséquences que l’on sait.

Test Bukhari N°3 : Quotient intellectuel.

Bukhari était, selon la mythologie, un grand scientifique à l’esprit particulièrement aiguisé. Dans ce Hadith, Bukhari rapporte que le prophète a dit « dans 100 ans après cette nuit, il n’y aura plus âme qui vive sur cette terre ».
Là aussi, nous n’analyserons pas la pertinence de cette prévision. La question porte sur le quotient intellectuel de Super Bukhari. Par quelle méthode scientifique rigoureuse, deux siècles après la mort du prophète, soit en l’an 100 APRES la fin du monde, super Bukhari a –t-il pu authentifier ce hadith ? Un Must de la connerie et un hymne à la bêtise. Cheikh Kadhafi n’aurait pas hésité à parler de pilules.
Conclusion : Le 20 décembre de l’an 1280 après la fin du monde, Cheikh Dukhani, d’après une analyse psychologique sommaire, peut conclure avec certitude que super Bukhari avait de super troubles de mémoires, qu’il était super profondément stupide et qu’il bâclait ses enquêtes.
Toutefois, nous devons rendre hommage à ce précurseur du Blog collectif. Grâce à Bukhari, plusieurs personnes ont pu apporter leur petite contribution à la religion de Dieu.
En un sens, c’est probablement le seul argument en faveur de l’islamisme démocratique.

Mythologies Islamistes : Super Abi Horeira.

De tous les super héros de la mythologie islamiste, super Abi Horeira est le seul à avoir une cape magique. Les sceptiques pourront aller vérifier dans ce Sahih
La cape magique de super Abi Horeira lui permettait d’avoir le super pouvoir de ne rien oublier de ce que disait le prophète. Elle a été particulièrement efficace car super Abi Horeira a été le plus grand super rapporteur en matière de Hadiths et a supplanté tous les autres.

(Voir graphiques extraits de : http://mlouizi.unblog.fr)


Arrivé du Yémen à l’âge de 18 ans à Médine, 3 ans avant la mort du prophète, celui qui s’appelait Abd al Shams (adorateur du soleil), aurait donc été directement admis dans le cercle des compagnons du prophète.
Tout ça en 3 ans ! L’œuvre complète du super bloggeur Abi Horeira pendant les 55 ans suivant la mort du prophète nous est malheureusement inaccessible dans sa globalité. Rien qu’avec les Sahihs, Abi Horeira dépasse déjà Dieu en volume dans la religion islamiste. Dans la Shahada islamiste, Abi Horeira aurait toute sa place.
Selon des hadiths de Tirmidhi, super Abi Horeira avait aussi un sac magique producteur de dattes grâce auquel, pendant 25 à 30 ans, il s’est nourri et aurait nourri beaucoup de pauvres et même des armées. Abi Horeira, littéralement père du chaton, avec sa super cape et son super sac de dattes est, en quelque sorte, le CATMAN de la mythologie islamiste.
Ce qui est triste, c’est que CATMAN, avec sa super mémoire, a oublié où il a mis son super sac magique. C’est vraiment ballot. Une grande perte pour l’humanité.
Comme les hadiths sont autorisés dans la religion islamiste, on va y aller :
Omar Ibn Khattab a dit : « le plus menteur des Mohadditin est Abu Hureira» (Tabari, Tafsir, op cit, volume XXI, p.157).
Omar à propos de CATMAN: « Nous avons beaucoup de choses à dire, mais nous avons peur de les dire, et cet homme-là n’a aucune retenue » (Al-Isaba, volume VII, p. 440)
Omar l’a menacé de l’exiler, et de le renvoyer au Yémen, son pays d’origine, s’il continuait à raconter de tels ahadiths (Tafsir, op cit, volume XXI, p.157).
Aisha à CATMAN « Tu racontes, des Hadiths que tu n’as jamais entendus. ». Réponse de CATMAN : « Ô mère, moi je ne faisais que quêter les Hadiths, toi tu étais trop occupée par le khôl et le miroir » (Al-Isaba, volume VII, p. 440).
Aisha à propos de CATMAN « Il n’est pas doué par l’écoute et, lorsqu’il est sollicité, il donne de mauvaises réponses » (Al-Ijaba, op. cit., p.116)
« les gens disaient qu’ Abu Hureira racontait trop de Hadiths » (Sahih Bukhari, op cit, Volume I, p. 34)
Durant son califat, 'Umar le désigna gouverneur de Bahrain. Or à Bahrain, Abû Hurayrah accumula rapidement des richesses. Umar l’apprit et convoqua Abû Hurayrah à Médine. S’imaginant qu’il avait acquis sa richesse illicitement, 'Umar l’interrogea sur l’origine de sa fortune. Abû Hurayrah expliqua qu’elle provenait de l’élevage de chevaux et des cadeaux reçus. No comments.
Pour ce qui est des perles de CATMAN (très copain avec le « 5 ème Calife » Mouawihah):
Le prophète aurait dit : « Dieu a mis sa confiance en trois personnes pour protéger sa révélation : Moi [le prophète], l’ange Gabriel et Mouawiyah » (Mahmoud Abou Rayyah, Adwa’a Ala As-Sunna Al-Mohammadiah, p.188)
le prophète aurait dit « Pour ce rang [le pouvoir souverain ou califat], les Quraychites ont la suprématie sur tous les gens: leurs musulmans l’ont sur les musulmans et leurs polythéistes sur les polythéistes »( Al Boukhari, op.cit., Vol.2, p.414),
le prophète aurait dit : « Le Califat est à Médine. La monarchie serait en Syrie » (Abd Al Jawad Yassine, op.cit., p.267)
Le prophète (saws) aurait dit que dieu a créé Adam à SON IMAGE (??? !) et que d’une taille de soixante coudées à cette époque, l’homme ne fait que rapetisser (Sahih Muslim. Paléontologues, à vos pioches.
Le prophète aurait dit : « Dieu a crée la terre samedi, les montagnes dimanche, les ARBRES lundi, le « makrouh » le mardi, la LUMIERE mercredi, les animaux jeudi et Adam vendredi ». Noter la lumière après la photosynthèse et le vice avant les hommes (Sahih Muslim)
Hadith de la dictature: Le prophète aurait dit « celui qui m’obéit obéit à Dieu et celui qui me désobéit désobéit à Dieu. Celui qui obéit à l’Emir m’obéit et celui qui désobéit à l’Emir me désobéit ». (Sahih Moslem)
On pourrait continuer des heures. CATMAN est intarissable. Le plus rigolo, c’est qu’il n’est même pas sûr qu’il soit si compagnon que ça avec le prophète. Mais comme copain, il aurait eu un rabbin juif « converti » à l’islam, Kaab al-Ahbàr, un rapporteur de hadiths et un grand menteur devant l’éternel qui n’aurait jamais rencontré le prophète.
Cheikh Dukhani s’arrête là car il est incapable de faire le tour des mythologies et des super-héros de la religion islamiste. Exit donc le retour de jésus, l’arrivée de l’antéchrist dit le Dajjal et son combat avec l’imam Mahdi.
Quand les islamistes parlent de notre culture, de nos traditions, de notre nation, de notre religion, de notre Dieu, de notre prophète, chaque mot est incorrigiblement enrobé de mensonges. C’est avec un grand scepticisme que Cheikh Dukhani recommande au lecteur de ne pas se faire avoir. La phrase magique « le prophète a dit que : » a malheureusement un pouvoir hypnotique abêtissant sur beaucoup de musulmans. Ce n’est pas prêt de finir.

Mensongeologie appliquée : Les objections islamistes.

Evidemment, pour défendre la thèse que les hadiths et la charia sont indispensables au bon musulman, les islamistes ont des objections. Comme il reste un peu de place dans l’article, Cheikh Dukhani va essayer d’y répondre.
Le plus dur, lorsqu’il s’agit de répondre à des islamistes consiste à repérer le mensonge dans la question. Exercice donc : Trouver le mensonge avant de lire la réponse de Cheikh Dukhani.

Question 1 : Le coran dit qu’il faut obéir au Rassool. Comment fait –on sans les hadiths ?

Le mensonge réside dans le détournement du sens du mot « Rassool » et dans la mise en avant des Hadiths pour masquer le coran. En rajoutant CATMAN et ses compagnons à la question, ça deviendrait presqu’une anti Shahada. Rassool implique Rissala et veut dire coran. Aucun verset ne demande d’obeir au Nabii. Plusieurs versets indiquent que le Messager n’a pour rôle que de transmettre le coran et qu’il lui est interdit d’en rajouter.
Ceci-dit, comme les islamistes font du blocage psychologique face au coran, Cheikh Dukhani va essayer de déboucher avec 2 hadiths, que Dieu lui pardonne:
Zayd ibn Thâbit était le scribe personnel de Mahomet. Il visita le calife Mu’aawiya (plus de 30 ans après la mort du prophète) et lui raconta une histoire sur le prophète. Mu’aawiya apprécia l’histoire et ordonna que quelqu’un l’écrive. Mais Zayd dit : « Le messager de Dieu nous a ordonné de ne jamais rien écrire de ses hadiths. » (Rapporté par Ibn Hanbal).
Abi Saeed AlKhudry rapporta que le messager de Dieu a dit : « N’écrivez rien de moi excepté le Coran. Quiconque écrit quelque chose d’autre que le Coran doit l’effacer. » (muslim et hanbal).

Question 2 : Le coran ne précise pas comment faire la prière. Comment faire sans les hadiths ?

Deux mensonges dans la question. Primo le coran parle beaucoup de salat (certes de façon non exhaustive). Deuxio, les Hadiths n’expliquent pas comment la faire et sont pleins de contradictions. On demande à voir.
Le Dr Shabir, qui s’est risqué à en faire l’exploration, est revenu tout ébouriffé : (voir ici).
Rappelons toutefois qu’une pratique effectuée par des musulmans 5 fois par jour se transmet naturellement de génération en génération. Ceux qui ont ouvert les livres de Hadiths pour apprendre la prière ne sont pas encore revenus.
Les mythomanes du Hadith, après avoir essayé de mettre le bordel dans la salat, revendiquent le mérite de la préservation de la pratique. Qui est étonné ?

Question 3 : Et comment fait-on pour déterminer le taux de la Zakat ?

Le mensonge est dans le mot taux. Il n’est dit nulle part dans le coran qu’il y a un taux et à partir de quel niveau de richesse on doit la faire.
A coté des hadiths de la zakat, notre système fiscal est un jeu d’enfants. Calculs à base de chameaux, de vaches, de moutons et de pièces d’argent le tout avec un flou notable sur ce qui est taxation sur le revenu et taxation sur le capital.
Toujours est –il que le taux retenu, environ de 2,5%, appliqué à des riches, est insuffisant pour mettre en place un système de solidarité sociale. Rappelons que rien que la TVA est déjà à 18%. A côté des islamistes, les américains sont d’affreux communistes.
A la question du taux, le coran répond chacun selon ses moyens (verset 2-219) et lance un appel à la réflexion. En y réfléchissant, il y a une grande sagesse à ne pas fixer le taux de la zakat. En y réfléchissant, les « gardiens autoproclamés » de la pratique en sont encore les saboteurs. Etonné ?

Question 4 : Comment fait –on pour expliquer le coran aux illettrés sans les cheikhs ?

La question est rigolote et un comble de mauvaise foi. La science qui se justifie par l’analphabétisme. Une explication linguistique est suffisante et il n’est nul besoin de recourir à CATMAN et aux autres sources.
Mais la question recèle une vérité profonde. L’ignorance est le terreau des cheikhs.
Selon le coran, l’essentiel du coran est accessible et compréhensible. Pour les autres versets, il y a un travail plus complexe à faire. Dans le verset 6-105, le coran explique qu’il diversifie ses versets afin d’en clarifier le sens pour ceux qui veulent comprendre. Toute de suite après, dans le verset 6-106, il rappelle qu’il faut se limiter au coran et s’éloigner des associateurs. On ne peut plus clair mais comment expliquer ça à ceux qui refusent de comprendre le coran. Essayer de comprendre la partie compliquée du coran consiste donc à comparer les versets et les mots entre eux. Dixit coran.
Exemple d’exercice pratique donné à titre indicatif avec la main à couper du voleur qu’il ne faudrait apparemment pas couper

Conclusion:

4.49. As-tu remarqué comment ces gens-là s’attribuent des vertus de leur propre autorité, alors que c’est Dieu qui en octroie à qui il veut, sans ne jamais léser personne, même pas de la moindre brindille?
4.50. Regarde comme ils débitent des mensonges sur le compte de Dieu ! Et c’est déjà là un crime monstrueux !

 

Source : Mythologies Islamistes

 

 

Les articles n'engagent que leur auteur. D'autres points de vue peuvent figurer en bas de chaque article.

 

 


Deprecated: Function create_function() is deprecated in /home/mohamed6/public_html/libraries/gantry/core/renderers/gantrymodulesrenderer.class.php on line 85